4 M $ pour les écoles de la circonscription de Sanguinet

4 M $ pour les écoles de la circonscription de Sanguinet

Nicole Ménard, députée de Laporte, lors de son passage à l’école secondaire Jacques-Leber.

Crédit photo : Le Reflet - David Penven

Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 4 M$ pour rénover cinq écoles de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) de la circonscription de Sanguinet.

La nouvelle a été annoncée au nom du ministère de l’Éducation, Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec, lors de son passage à l’école secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant, le lundi 12 février.

«Nos écoles doivent être des lieux d’apprentissage et de travail où il fait bon vivre. Et la façon d’y parvenir est d’investir pour rénover nos bâtiments», a mentionné la députée de Laporte.

«Cette subvention vient nous soutenir dans nos besoins incontournables de mise à jour de nos bâtiments», a déclaré pour sa part Marie-Louise Kerneïs, présidente de la CSDGS.

Tout en saluant l’aide du gouvernement concernant les rénovations, Mme Kerneïs a aussi fait état du soutien du député de Sanguinet, Alain Therrien. La réfection de ces écoles permettra d’offrir «un environnement de qualité des plus propices aux élèves», a souligné la présidente de la CSDGS.

Cette aide financière provient de l’enveloppe budgétaire de près de 740 M$ pour 2017-2018, qui représente le plus grand investissement annuel réalisé à ce jour pour ce type de travaux, selon Québec.

Dans l’ordre habituel: Alexandre Bleau, attaché politique du député de Sanguinet, Alain Therrien, Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant, Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi, Nicole Ménard, députée de Laporte, Marie-Louise Kerneïs, présidente de la CSDGS, André Dugas, vice-président du conseil des commissaires de la CSDGS, Claudine Caron-Lavigueur, commissaire de la CSDGS et Sylvain Petit, directeur général adjoint de la CSDGS.

 

Travaux prévus

Jacques-Leber à Saint-Constant:

1 706 890 M$ pour la réfection de la toiture et du chauffage.

 

Jacques-Barclay à Saint-Mathieu:

652 410$ pour la réfection du chauffage.

 

Saint-Viateur à Saint-Rémi:

1 166 888 M$ pour la réfection de l’éclairage, des murs, des plafonds, des planchers, des fenêtres et des portes extérieures. Réfection de la plomberie et de l’entrée d’eau.

 

Clotilde-Raymond à Saint-Rémi

209 702$ pour la réfection des ascenseurs et monte-charges.

 

Pierre-Bédard à Saint-Rémi

315 291$ pour la réfection des murs, des fenêtres et des portes extérieures.

 

À LIRE SUR LE MÊME SUJET :

Un investissement de 2,1 M $ pour l’entretien des écoles