Le maire de Montréal désire qu’Exporail à Saint-Constant soit reconnu musée national

David Penven david.penven@tc.tc
Publié le 26 janvier 2016

Le maire de Montréal, Denis Coderre était de passage à Saint-Constant pour donner son appui concernant la reconnaissance d'Exporail en musée national, mais aussi pour rencontrer les maires du Roussillon. Il est photographié aux côtés de la mairesse de Sainte-Catherine, Jocelyne Bates.

©TC Media – Denis Germain

Denis Coderre, maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), souhaite qu’Exporail à Saint-Constant soit reconnu par Ottawa en tant que musée national. La CMM devrait adopter prochainement une résolution en ce sens. Cette reconnaissance officielle ferait en sorte que l’institution bénéficierait d’un financement récurrent.

M. Coderre a exprimé ce désir alors qu’il était de passage à Exporail à la suite de l’invitation du maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, samedi. Le public et les médias n’étaient pas conviés. Seul le photographe du Reflet a été admis sur les lieux où se trouvaient aussi les maires de la MRC de Roussillon.

«C’était une visite non officielle des plus informelles. Le principal sujet était notre musée. Son financement est le nœud de la guerre. Tant qu’il ne sera pas reconnu musée national, on ne pourra pas le développer comme on le voudrait», a expliqué M. Boyer.

Les députés présents

Le député fédéral de La Prairie, Jean-Claude Poissant, et son collègue provincial de Sanguinet, Alain Therrien, assistaient aussi à cette rencontre.

M. Poissant a réitéré son engagement afin qu’Exporail obtienne son nouveau statut.

«Le musée Exporail figure en tête de liste de nos priorités. Nous continuerons de travailler en concertation avec les municipalités pour qu'il l'obtienne», a-t-il indiqué.

Alain Therrien croit de son côté que la résolution de la CMM accélérera le processus de reconnaissance du musée.

«Toute forme d’aide du gouvernement fédéral pour assurer la pérennité du musée est bienvenue. C’est une bonne nouvelle pour le Roussillon», a mentionné le député.

Quant à la directrice générale d’Exporail, Marie-Claude Reid, elle souhaite qu’Ottawa acquiesce à la demande du musée qui réclame depuis plusieurs années cette reconnaissance.

«Depuis 2007, nous voulons que la motion adoptée par le Parlement du Canada de reconnaître Exporail comme le musée national des chemins de fer se concrétise. Nous croyons que le 150e anniversaire du Canada, en 2017, serait l’occasion idéale d’offrir ce legs à la population canadienne afin de témoigner de la contribution exceptionnelle des chemins de fer dans le développement du pays», souhaite-t-elle.

Autres sujets

Durant cette rencontre, les maires de la MRC ont pu échanger avec Denis Coderre sur divers sujets régionaux qui touchent la CMM.

La MRC de Roussillon est composée de 11 municipalités: Saint-Philippe, Delson, Sainte-Catherine, Châteauguay, Mercier, Léry, La Prairie, Saint-Mathieu, Saint-Isidore, Candiac et Saint-Constant.