Quatre enfants évaluent des parcs

Audrey Leduc-Brodeur audrey.leduc-brodeur@tc.tc
Publié le 1 juin 2016

Oly Lainesse et Mavrik Pelletier ont testé les installations du parc Wilfrid-Boardman à Delson.

©Photo TC Media

On compte de nombreux parcs récréatifs sur le territoire. Certains sont colorés, d’autres innovateurs et quelques-uns désuets. À l’approche de l’été, qui de mieux que des enfants pour en juger l’efficacité? Après avoir testé six sites, les quatre apprentis inspecteurs dévoilent leurs préférences.

Samedi matin, 10 heures. Le groupe fait un premier arrêt au parc Fernand-Lapalme, à Delson, sur la rue des Érables. C’est un joli petit parc de quartier. L’endroit est rebaptisé le «parc des voisins» par le jeune Oly, puisque c’est là qu’il s’amuse avec ses voisins lorsqu’il joue dehors.

De l’avis des enfants, le parc pourrait subir une cure de rajeunissement, mais chacun y trouve son compte. Quelques modules de jeux sont à la disposition des jeunes.

«Il y a beaucoup de choix de jeux, mais il n’est pas très beau», laisse tomber Léa.

Après discussions, les jeunes lui attribuent la note de 7 sur 10, sauf Mavrik, qui a tellement apprécié les glissades qu’il lui donne la note de 10 sur 10.

Variété au 2e arrêt 

Le deuxième arrêt s’effectue au parc Wilfrid-Boardman à Delson. Les jeunes sont instantanément attirés par les nombreux modules, les couleurs attrayantes et la diversité des jeux. Ce qu’ils aiment le plus? «Tout!» répondent-ils en chœur. Oly y va même d’une note spéciale de 20 sur 10. Léa fait remarquer qu’il y a beaucoup d’espace pour s’amuser autour des modules de jeux. Le parc offre une grande variété d’activités, comme un mur d’escalade, un long parcours pour grimper et un tourniquet individuel qui a comblé les quatre enfants.

Nouveau look au 3e arrêt

Les testeurs se dirigent ensuite au parc Montcalm à Sainte-Catherine, qui a fait l’objet d’un réaménagement complet en 2015. Lors de l’inauguration, la Ville était fière de présenter des modules de jeux électroniques, une première dans la municipalité. Au passage des enfants, ces jeux ne semblent pas être en fonction, puisqu’ils ne s’allument pas lorsque les jeunes appuient sur les boutons. Première déception pour le groupe. Les enfants se rabattent toutefois sur la multitude d’autres activités qui leur sont offertes: balançoires et tourniquet nouveau genre, multiples glissades, parcours en hauteur. Le nouveau look du parc plaît à Lily, 9 ans.

«J’aime le style du parc avec de l’imitation de bois et des couleurs différentes comme le turquoise et le vert», affirme-t-elle.

«Il y a plus de choix de jeux que dans les deux autres parcs», ajoute Léa.

La note générale est de 10 sur 10.

La recherche des toilettes au 4e arrêt

L’heure du lunch approche et les arrêts aux toilettes deviennent la priorité du groupe. Il leur est toutefois difficile de trouver un parc où se trouve un bloc sanitaire. Encore faut-il que ce dernier soit ouvert, ce qui n’était pas le cas de celui du parc Montcalm. Les copains sont comblés lorsqu’ils arrivent au parc Haendel à Candiac, qui offre un chalet avec des toilettes et une grande aire de tables à pique-nique couvertes par un toit.

Les jeunes remarquent que le parc ne possède pas beaucoup de jeux, mais qu’il est idéal pour des activités sportives comme le volleyball de plage, le tennis, le baseball, le basketball et le hockey. Le module de l’araignée attire leur attention, car c’est la première fois de la journée qu’ils en voient un. Ils placent ce parc au même rang que le premier, soit environ 7 sur 10.

Livres et glissade aux derniers arrêts

La journée achève et les testeurs s’apprêtent à retourner à la maison. Les jeunes effectuent les deux derniers arrêts: les parcs Gérard-Laframboise et Jean-Paul Dupuis à Saint-Philippe. Les deux s’avèrent de beaux parcs de quartier. Ils plaisent généralement aux quatre amis, surtout le second, notamment en raison de sa glissade. Le module de jeux du parc Gérard-Laframboise étant retiré parce qu’il ne correspondait plus aux normes, les jeunes se rabattent notamment sur une boîte où les citoyens peuvent y déposer des livres.

Fatigués, les jeunes font leur bilan. Au cours de la journée, certains points sont revenus à quelques reprises. La variété des jeux, les couleurs attrayantes, le gazon bien vert et l’espace pour s’amuser sont essentiels pour ces enfants.

À LIRE AUSSI

Les municipalités font le bilan de leurs parcs

http://www.lereflet.qc.ca/actualites/2016/6/1/les-municipalites-font-le-bilan-de-leurs-parcs-.html

 

Lily Maurice, 9 ans, de Saint-Philippe, a testé six parcs.

Âge: 9 ans

Parc de quartier: de Sardaigne à Candiac.

Son module de jeux préféré: Les glissades.

Jouer dehors ou à l’intérieur? «J’aime plus jouer au parc.»

Oly Lainesse, 6 ans, de Delson, a testé six parcs.
Photo TC Media - Audrey Leduc-Brodeur

Âge: 6 ans

Parc de quartier: Fernand-Lapalme à Delson.

Son module de jeux préféré: Les parcours où il peut grimper et s’agripper.

Jouer dehors ou à l’intérieur? «J’aime les deux!»

Mavrik Pelletier, 6 ans, de Saint-Philippe, a testé six parcs.
Photo TC Media - Audrey Leduc-Brodeur

Âge: 6 ans

Parc de quartier: parc Jean-Paul Dupuis à Saint-Philippe

Son module de jeux préféré: Les glissades.  

Jouer dehors ou à l’intérieur? «J’aime jouer dans les parcs, mais j’aime aussi jouer aux jeux vidéo.»

Léa Pelletier, 9 ans, de Saint-Philippe, a testé six parcs.
Photo TC Media - Audrey Leduc-Brodeur

Âge: 9 ans

Parc de quartier: Jean-Paul Dupuis à Saint-Philippe.

Son module de jeux préféré: Les glissades.

Jouer dehors ou à l’intérieur? «J’aime mieux jouer dehors avec des amis, sinon on devient asocial.»