Sections

Candiac veut interdire les sacs en plastique en 2018


Publié le 16 mai 2017

La Ville de Candiac emboîte le pas à la CMM.

©TC Media - Archives

La Ville de Candiac a annoncé son intention d’interdire les sacs en plastique à usage unique dans les commerces de détail de son territoire à partir du 22 avril 2018.

Le conseil adhère ainsi à la démarche entreprise par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Cette dernière présentera en juin un plan visant zéro enfouissement de déchets d’ici 2020-2025. L’interdiction des sacs en plastique est une des mesures qui s’inscrit dans ce plan.

«Ces sacs sont dommageables pour l’environnement, alors que sa production requiert des produits pétroliers, a affirmé le maire Normand Dyotte lors de la lecture de la résolution, le lundi 15 mai. Il n’y a pas de solution rentable pour réutiliser ces sacs.»

La CMM souligne qu’entre 1,4 et 2,7 milliards de sacs d’emplettes, principalement des sacs en plastique, sont distribués annuellement au Québec. Environ 14% d’entre eux seraient récupérés. Il faudrait près de 1000 ans pour qu’ils se décomposent dans la nature.

Les sacs en plastique visés par l’interdiction

Ceux d’une épaisseur de moins de 50 micromètres, soient ceux qui sont traditionnellement distribués dans les épiceries.  

La CMM estime qu’au-delà de cette épaisseur, il est peu probable qu’un sac s’envole et devienne un déchet dans l’environnement.

Les sacs de plastique qui ne sont pas visés

Sacs d’emballage en plastique utilisés à des fins d’hygiène pour les denrées alimentaires et les produits en vrac;

Sacs en plastique contenant du matériel publicitaire, dans le cadre d’une distribution porte-à-porte;

Housses en plastique distribuées par un commerce offrant le service de nettoyage à sec;

Produits déjà emballés par un processus industriel;

Sacs ens plastique pour les médicaments délivrés au comptoir des pharmacies;

Sacs en plastique d’une épaisseur de 50 micromètres et plus.