Sections

Un participant est intervenu auprès du coureur décédé à la Course des 7


Publié le 14 juin 2017

L'événement est survenu lors de la Course des 7 à Sainte-Catherine.

©TC Media - Denis Germain

Lorsque Martin, un coureur dans la quarantaine, est arrivé près de Josué Fortin, ce dernier était allongé au sol les bras en croix.

«Je me suis approché. Il avait les yeux ouverts, mais il était visiblement inconscient», mentionne l’homme. Il préfère taire son nom complet, puisqu’il ne tient pas à recevoir de l’attention à la suite de son geste.

Celui qui est arrivé le premier auprès de Josué Fortin, décédé lors de la Course des 7 à Sainte-Catherine le 11 juin, a livré un témoignage au Reflet.

L’athlète qui participait au parcours de 21 km, raconte qu’il était distancé d’environ 200 m par les participants devant et derrière lui.

Coureur expérimenté, il a cru que Josué Fortin avait été victime d’un coup de chaleur. «J’ai essayé de lui lever son chandail», indique l’homme.

Un autre coureur est arrivé peu de temps après. Il est allé aviser un policier qui assurait la circulation. Les deux participants ont ensuite poursuivi leur parcours.

Comme la course était faite en boucle de 7 km, Martin est repassé sur les lieux. Il a vu que les services d’urgence étaient auprès de Josué Fortin.

«Je me suis informé auprès d’une policière pour savoir comment il allait. Elle m’a dit que «ça ne regardait pas bien». En arrivant au fil d’arrivée, j’ai entendu d’autres coureurs dire qu’il était correct, mais ils parlaient d’un autre coureur», explique-t-il.

Martin a su plus tard que le coureur était décédé. L’homme a été ébranlé par cet incident, mais ne compte pas arrêter de pratiquer son sport. «Courir, c’est la meilleure thérapie», dit-il.

À lire aussi: