Cascades lance une nouvelle gamme de produits


Publié le 14 mars 2017

Jean Jobin et Mario Plourde, de Cascades.

©Photo de TC Media - Denis Germain

Les récents investissements de Cascades dans ses installations à Candiac et Kingsey Falls semblent avoir porté leurs fruits. Le fleuron québécois a lancé mardi une nouvelle gamme de papier hygiénique et d’essuie-tout qui, espère-t-il, «repositionnera la marque» auprès des consommateurs.

La boîte de marketing Sid Lee a créé une campagne publicitaire et une nouvelle image de marque qui met en vedette des lapins nommés Fluff, pour le papier hygiénique, et Tuff, pour les essuie-tout. Les employés présents lors du lancement au Complexe Roméo-V.-Patenaude à Candiac arboraient d’ailleurs des oreilles de lapin. Depuis le début du mois, ces nouvelles marques, conçues au terme de deux ans de réflexion et de recherche, remplacent graduellement les produits déjà existants de l’entreprise sur les tablettes des supermarchés et pharmacies.

Cascades estime qu’ils sont à la fois «plus verts, plus doux et plus résistants» que ses papiers précédents.

«Tout le procédé a été revu, a affirmé Jean Jobin, président et chef de l’exploitation du Groupe Tissu. Tout a été designé pour que les consommateurs aient les bénéfices escomptés.»

«Nos produits sont conçus dans le respect de l’environnement et offrent les plus hauts standards de performance et de douceur», a ajouté Mario Plourde, président et chef de la direction chez Cascades. Les consommateurs auront accès au confort et à la performance recherchée, mais tout en protégeant l’environnement.»

À ce titre, l’entreprise Cascades a fait savoir que 84% de ses produits qu’elle fabrique sont faits de matière recyclée.

Les installations situées sur le boulevard Marie-Victorin ont reçu des investissements de 23 M$ en 2015 qui ont permis de mettre en place la nouvelle chaîne de transformation qui fabrique les essuie-tout. Des chaînes de transformation de fabriquer du papier hygiénique ont également été modifiées en conséquence dans les usines de Candiac et de Kingsey Falls.

«Une bonne partie» de la production sera faite dans les installations de Groupe Tissu à Candiac, a précisé M. Jobin.

Avec sa nouvelle gamme, Cascades espère faire sa place auprès des consommateurs, alors qu’elle est déjà dominante auprès des entreprises.

M. Jobin a indiqué que la réponse de la clientèle face aux nouveaux produits a été «immédiate» au niveau des ventes depuis la mise en marché du début du mois.  

11 000

L’entreprise Cascades compte 11 000 employés, dont 194 à l’usine à Candiac.

6,5

Cascades affirme qu’elle utilise 6,5 fois moins d’eau pour la fabrication de ses produits que la moyenne de l’industrie canadienne. Elle chiffre à 45 millions le nombre d’arbres qui ont été sauvés en utilisant de la fibre recyclée.

Gilles Girard des Classels a poussé la note mardi en entonnant la version revisitée par Cascades de la chanson Ton amour a changé ma vie.

©Photo TC Media - Denis Germain