Une députée de la CAQ nommée marraine de La Prairie


Publié le 20 avril 2017

La nouvelle marraine de La Prairie, la députée de Montarville, Nathalie Roy, en compagnie du président de la CAQ et ex-député de La Prairie, Stéphane Le Bouyonnec.

©Gracieuseté

Nathalie Roy qui représente la circonscription de Montarville au sein de la Coalition avenir Québec (CAQ) a été nommée marraine du comté provincial de La Prairie. Il s’agit pour la CAQ de recueillir les préoccupations et doléances des citoyens et organismes de La Prairie.

«Si des personnes se sentent délaissées par le député actuel et qu’ils n’ont pas l’impression que leur voix est entendue, Nathalie, avec les ressources dont elle dispose, peut faire le relais», a expliqué le président de la CAQ et ex-député de La Prairie, Stéphane Le Bouyonnec.

Les députés du gouvernement sont là pour protéger leurs ministres au lieu de défendre leurs citoyens.

Nathalie Roy, députée caquiste de Montarville

Celui-ci est venu aux bureaux du Reflet accompagné de la principale intéressée pour annoncer la nouvelle.

En tenant un tel propos, le président de la CAQ décoche une flèche sur le travail de l’actuel député libéral de La Prairie, Richard Merlini.

«Je veux offrir une voix vers Québec [au gouvernement] aux citoyens de La Prairie qui se sentent lésés ou frustrés. Force est de constater qu’après trois ans de gouvernance libérale, il y a eu des promesses brisées. Par exemple, bien des gens n’ont pas encore de médecin de famille. En Montérégie, ça peut prendre entre 400 et 600 jours avant d’en avoir un. Et ce n’est pas les députés locaux libéraux qui vont dénoncer cela», a expliqué Mme Roy qui est aussi présidente du caucus de la CAQ.  

«En tant que députée, j'ai accès comme mes collègues de l'opposition aux ministres. Souvent, des dossiers débloquent parce que nous faisons des pressions auprès d’eux», a fait valoir la représentante de Montarville.

Elle indique qu’il ne faut voir aucun signe de sa part concernant un éventuel changement de comté pour le scrutin de 2018. Elle compte se représenter dans son actuelle circonscription.

 

Autre exemple

D’autres députés de la CAQ endossent le rôle de parrains et de marraines. C’est le cas de Jean-François Roberge, député de la CAQ pour Chambly, qui a été désigné parrain pour la circonscription de Vachon, représentée par la députée indépendante et chef du Bloc québécois, Martine Ouellet.

«Il y a des dynamiques qui sont semblables lorsqu’on désigne un parrain ou une marraine à un comté. Qu’on regarde le problème, par exemple, de la circulation sur l’autoroute 30. Que ce soit le comté de La Prairie ou de Montarville, c’est le même problème», a affirmé M. Le Bouyonnec.

Nathalie Roy invite les gens de La Prairie à communiquer avec elle par l'entremise de son bureau de circonscription au 450 641-2748 ou via courriel à nroy-mota@assnat.qc.ca.

À la suite d’une demande, Le Reflet attend la réaction du député Richard Merlini.