Sections

Des enfants apprennent le langage canin


Publié le 25 mai 2017

Des comédiennes d’une vidéo de prévention de morsures de chien.

©Photo gracieuseté

Des élèves de 3e année à l’école Jean-Leman à Candiac ont créé des capsules vidéo afin de montrer aux autres enfants comment interagir et approcher un chien pour éviter les morsures.

L’idée vient d’Annick Van Creanen et Mance Lamothe, de l’entreprise Toutanima éducation canine. Mme Lamothe est aussi éducatrice au service de garde de l’école. Avec les 16 élèves de sa classe, les éducatrices canines ont ciblé des problématiques récurrentes et écrit cinq scénarios.

C’est un outil qui permettra de faire voyager l’information.

Annick Van Craenen

Les petits comédiens montrent, dans chaque vidéo, une histoire que les enfants peuvent vivre avec un chien: comme l’approcher s’il est accompagné ou seul, jouer avec lui, respecter son espace et ses affaires.

Tous les comédiens des capsules éducatives portant sur la prévention des morsures de chiens
gracieuseté

Pour chaque scénario, la situation est comparée à comment le jeune réagirait s’il vivait une réalité semblable au chien, qui est personnifié par un enfant dans les capsules.

«Dans la mise en scène, on a ajouté un volet humain pour qu’ils se sentent interpellés. En faisant des parallèles entre ce que vit le chien et ce qu’eux vivraient, les enfants restent plus marqués», indique Mme Van Craenen.  

Deux élèves comédiennes ont indiqué au Reflet avoir eu beaucoup de plaisir à réaliser ce projet. Elles affirment avoir appris beaucoup.

«Mon voisin et ma mamie ont un chien. Au début, je les approchais rapidement pour les flatter. Maintenant, je sais comment faire», indique Lya Samson, 8 ans.

Annie Livernois-Desbiens personnifie Doc Pitou dans chacune des capsules.
Photo gracieuseté

«J’agis différemment maintenant avec les chiens que je croise», mentionne Annie Livernois-Desbiens, qui personnifie le Doc Pitou dans chacune des capsules.

La directrice de l’école, Christiane Perron, s’est dite très fière du résultat. Elle avoue avoir eu une petite réticence au début.

«J’avais le souci, quand elles m’ont approchée pour le projet, de ne pas le faire avec de vrais chiens. Je trouvais qu’il y avait trop de risques. De faire vivre les chiens à travers les enfants, c’est bien fait et drôle», soutient-elle.

La directrice affirme que tous les enseignants présenteront les capsules à leurs élèves. Elle espère qu’elles dépasseront les frontières de l’école. Elle mentionne que le momentum avec l’approche des vacances est idéal pour faire la sensibilisation.

Mmes Van Craenen et Lamothe ont approché la fondation Humanimo, qui a pour mission de faire de l’éducation auprès des enfants et de leur famille afin de diminuer les risques d’abandon et de morsures de chiens. La fondatrice Kathleen Desrosiers, intervenante en comportement canin, a écrit un livre pour les enfants Ton chien te parle, apprends à le comprendre!.

«Le livre fait de la prévention, mais à notre époque, on touche plus de monde avec des vidéos», indique Mme Desrosiers.

Ensemble, elles ont créé un site web www.Parles-tu toutou.com, entièrement dédié aux jeunes et à la prévention canine. On y retrouve notamment les capsules vidéo.

Quelques chiffres sur les morsures de chien

164 000

Nombre de personnes victimes de morsures de chien en une année au Québec.

45 000

Nombre d’enfants de moins de 12 ans mordus au Québec en une année.

38%

Pourcentage de morsures causées par le chien de la famille.

(Source: Association des médecins vétérinaires du Québec)