«Ces voix oubliées» présente Chrysalide

«Ces voix oubliées» présente Chrysalide

La chorale Ces voix oubliées en répétition.

En partenariat avec la Fondation Anna-Laberge et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest (composante Jardins-Roussillon), l’association «Ces voix oubliées» présentera sa comédie musicale Chrysalide le 7 juin, à 14h, à l’auditorium de l’école Louis-Philippe-Paré, à Châteauguay. Cette belle aventure musicale met en vedette 10 artistes usagers du réseau local de services en santé mentale, avec la participation des élèves de l’école Saint-Jean-Baptiste.

Chrysalide est une comédie musicale qui se veut être la réflexion sur le hauts, les bas et les tiraillements que les personnes vivant avec un problème de santé mentale rencontrent dans leur quotidien. C’est la dualité entre se sentir capable d’avancer, d’aller plus loin et, d’un autre côté, de ne pas y croire du tout.

À l’image de Chrysalide, chacun des participants a su surmonter ses doutes et ses inquiétudes avec passion, détermination et engouement, pour arriver à réaliser une œuvre des plus touchantes. Les paroles et la musique ont été composées par Serge Vincent.

Les billets sont en vente à la Fondation Anna-Laberge 450 699-2703 et au Centre de service Saint-Constant 450 699-2425, poste 7111, au coût de 15$ par adulte et 10$ pour les enfants de 12 ans et moins (admission générale).

Le projet de la chorale «Ces voix oubliées»

La Direction programme santé mentale et dépendance du CISSS de la Montérégie-Ouest (composante Jardins-Roussillon), en partenariat avec la Fondation Anna-Laberge, l’Association Ces voix oubliées ainsi que de ses principaux partenaires du réseau local, soit La Maison sous les arbres, la Maison du Goéland, Les toits d’Émile et l’Accolade Santé mentale sont fiers d’avoir déployé ce projet de chorale sur le territoire.

Lauréat du Prix Projets – volet collaboration et partenariat au Concours reconnaissance du CSSS Jardins-Roussillon, cette activité de rétablissement consiste à faire vivre à des utilisateurs de services en santé mentale, un projet de groupe leur permettant de se réaliser pleinement et d’accroître leur potentiel. Accompagnées d’un professeur de chant et de plusieurs intervenants du milieu, ces personnes s’impliquent dans toutes les étapes de réalisation du spectacle, de la période d’auditions jusqu’à la présentation finale.

Concrètement, cette initiative vise à ce que la personne présentant un problème de santé mentale reprenne du pouvoir sur sa vie et redevienne un citoyen à part entière. «En travaillant avec les forces de la personne plutôt qu’avec sa maladie, cette approche a des bienfaits notables sur sa vie, tels que le renforcement de l’estime de soi, le développement de l’autonomie ainsi que l’établissement d’un réseau social», explique Carolina Lara, coordonnatrice en santé mentale pour adultes au CISSS de la Montérégie-Ouest (composante Jardins-Roussillon).

Plusieurs jeunes et adultes ayant participé à ce projet ont d’ailleurs réintégré l’école ou le marché du travail. De plus, au niveau médical, on remarque, dans plusieurs cas, une diminution considérable du nombre de visites chez le médecin ou du nombre d’hospitalisation.