Patrick Norman en spectacle à La Prairie

Les fonds destinés à l’autisme

David Penven david.penven@tc.tc Publié le 5 novembre 2015

Nouvelles chansons et certaines devenues des classiques seront au programme à l’occasion du passage de Patrick Norman à La Prairie, le 27 novembre.

©Gracieuseté - Bruno Petrozza

Parce que la vie l’a comblé, Patrick Norman prend plaisir à donner au suivant. C’est dans cette optique qu’il a accepté de présenter un spectacle à l’occasion d’une collecte de fonds pour l’autisme à l’église de la Nativité du Vieux-La Prairie, le 27 novembre.

«Je suis un homme tellement béni que c’est la moindre des choses que de redonner. Le bonheur que tu possèdes ne vaut rien si tu ne le partage pas», affirme  le chanteur.

De plus, Patrick Norman est concerné personnellement par l’autisme dans la mesure où son petit-fils est atteint du syndrome d’Asperger.

«Ça m’interpelle et, quand on m’a proposé, ce spectacle j’ai dit oui», affirme-t-il.

Si je peux faire une petite différence et faire avancer les choses en posant des gestes comme ceux-là, je suis le premier au front!

Patrick Norman

Perdurer

Accompagné de ses «comparses» musiciens des dernières années, Jean-Guy Grenier et John McDiarmid, Patrick Norman présentera les pièces de son dernier album Après la tombée du rideau paru en 2014.  

«C’est un spectacle où je souligne mes 45 ans de carrière. Je vais aussi présenter des chansons qui ont marqué ma carrière dont Quand on est en amour, Perce les nuages, Elle s’en va, et la Guitare de Jérémie», poursuit l’interprète.

Pour Patrick Norman, il n’y a pas de secret pour expliquer sa longévité dans le milieu de la chanson québécoise; il aime ce qu’il fait.

«Il faut continuer de s’amuser, de garder la passion, d’avoir du plaisir. La musique est ma source de bonheur. On peut dire que 45 ans de carrière, c’est long, mais ça a passé tellement vite. Ça fait déjà 30 ans que j’ai enregistré Quand on est en amour. Aussitôt que je la fais, les gens se lèvent et la chantent. Cette chanson ne m’appartient plus. C’est quelque chose lorsqu'on y pense! Et j’ai toujours le même bonheur à la chanter», poursuit l’artiste.

Il déplore la brièveté des carrières de chanteurs qui se succèdent à un rythme effréné.   

«Ça va tellement vite qu’on n’a pas le temps de s’attacher à eux. Moi, je fais partie des souvenirs d’enfance de beaucoup. Plusieurs ont grandi avec ma musique. Je suis présent dans leurs mariages, partys, funérailles. Je fais partie de leur famille un peu comme un parent éloigné», indique-t-il.

Pas de tournée d’adieu

Patrick Norman n’a pas l’intention de se retirer de la scène. Bien au contraire!

«Mon dernier album n’annonce pas ma retraite! Annoncer une date pour mon départ équivaudrait à dire que je cesserai d’être heureux. Tant que j’ai la santé et l’énergie, je vais continuer. Je n’ai aucun intérêt pour les tournées d’adieu», fait remarquer Patrick Norman.

Comme pour le prouver, il rappelle que son nouveau disque Tous en chœur avec Patrick Norman sortira le 20 novembre. L’enregistrement a eu lieu au Monument national à Montréal. Le principal intéressé était accompagné par 240 choristes. Un autre disque avec Renée Martel est prévu pour 2016.

Billets

Les billets en vente au coût de:

35$ côté et jubé

45$ centre

60$ V.I.P

Aux endroits suivants:

Marché des jardiniers de La Prairie (514 267-2936)

Pharmacie Uniprix La Prairie (450 444-6229)

Pharmacie Uniprix Candiac (450 659-5426)

Restaurant Piazetta Candiac (450 444-9111)

Les profits seront versés aux organismes Autisme Montérégie et S.AU.S (Soutien Autism(e) Support). L’événement est organisé par François Martel qui fera l’ascension de l’Aconcagua en Argentine en janvier 2016 afin de combattre l'autisme. Le spectacle débute à 20h.

En manchette

Tournage de Fatale-Station à Exporail

Les comédiens Macha Limonchik, Claude Legault et Denis Bernard ont tourné au Musée Exporail, mercredi, des scènes qu’on pourra voir dans la série Fatale-Station qui sera diffusée à l’hiver 2017 à Radio-Canada.

Patrick Norman en spectacle à La Prairie

Les fonds destinés à l’autisme

David Penven david.penven@tc.tc Publié le 5 novembre 2015

Nouvelles chansons et certaines devenues des classiques seront au programme à l’occasion du passage de Patrick Norman à La Prairie, le 27 novembre.

©Gracieuseté - Bruno Petrozza


Parce que la vie l’a comblé, Patrick Norman prend plaisir à donner au suivant. C’est dans cette optique qu’il a accepté de présenter un spectacle à l’occasion d’une collecte de fonds pour l’autisme à l’église de la Nativité du Vieux-La Prairie, le 27 novembre.

«Je suis un homme tellement béni que c’est la moindre des choses que de redonner. Le bonheur que tu possèdes ne vaut rien si tu ne le partage pas», affirme  le chanteur.

De plus, Patrick Norman est concerné personnellement par l’autisme dans la mesure où son petit-fils est atteint du syndrome d’Asperger.

«Ça m’interpelle et, quand on m’a proposé, ce spectacle j’ai dit oui», affirme-t-il.

Si je peux faire une petite différence et faire avancer les choses en posant des gestes comme ceux-là, je suis le premier au front!

Patrick Norman

Perdurer

Accompagné de ses «comparses» musiciens des dernières années, Jean-Guy Grenier et John McDiarmid, Patrick Norman présentera les pièces de son dernier album Après la tombée du rideau paru en 2014.  

«C’est un spectacle où je souligne mes 45 ans de carrière. Je vais aussi présenter des chansons qui ont marqué ma carrière dont Quand on est en amour, Perce les nuages, Elle s’en va, et la Guitare de Jérémie», poursuit l’interprète.

Pour Patrick Norman, il n’y a pas de secret pour expliquer sa longévité dans le milieu de la chanson québécoise; il aime ce qu’il fait.

«Il faut continuer de s’amuser, de garder la passion, d’avoir du plaisir. La musique est ma source de bonheur. On peut dire que 45 ans de carrière, c’est long, mais ça a passé tellement vite. Ça fait déjà 30 ans que j’ai enregistré Quand on est en amour. Aussitôt que je la fais, les gens se lèvent et la chantent. Cette chanson ne m’appartient plus. C’est quelque chose lorsqu'on y pense! Et j’ai toujours le même bonheur à la chanter», poursuit l’artiste.

Il déplore la brièveté des carrières de chanteurs qui se succèdent à un rythme effréné.   

«Ça va tellement vite qu’on n’a pas le temps de s’attacher à eux. Moi, je fais partie des souvenirs d’enfance de beaucoup. Plusieurs ont grandi avec ma musique. Je suis présent dans leurs mariages, partys, funérailles. Je fais partie de leur famille un peu comme un parent éloigné», indique-t-il.

Pas de tournée d’adieu

Patrick Norman n’a pas l’intention de se retirer de la scène. Bien au contraire!

«Mon dernier album n’annonce pas ma retraite! Annoncer une date pour mon départ équivaudrait à dire que je cesserai d’être heureux. Tant que j’ai la santé et l’énergie, je vais continuer. Je n’ai aucun intérêt pour les tournées d’adieu», fait remarquer Patrick Norman.

Comme pour le prouver, il rappelle que son nouveau disque Tous en chœur avec Patrick Norman sortira le 20 novembre. L’enregistrement a eu lieu au Monument national à Montréal. Le principal intéressé était accompagné par 240 choristes. Un autre disque avec Renée Martel est prévu pour 2016.

Billets

Les billets en vente au coût de:

35$ côté et jubé

45$ centre

60$ V.I.P

Aux endroits suivants:

Marché des jardiniers de La Prairie (514 267-2936)

Pharmacie Uniprix La Prairie (450 444-6229)

Pharmacie Uniprix Candiac (450 659-5426)

Restaurant Piazetta Candiac (450 444-9111)

Les profits seront versés aux organismes Autisme Montérégie et S.AU.S (Soutien Autism(e) Support). L’événement est organisé par François Martel qui fera l’ascension de l’Aconcagua en Argentine en janvier 2016 afin de combattre l'autisme. Le spectacle débute à 20h.