Quand la littérature côtoie le transport en commun


Publié le 14 février 2017

Des abribus de Sainte-Catherine sont ornés de citations.

©Photo: TC Media – Hélène Gingras

Depuis ce matin, les usagers du transport en commun peuvent lire des citations dans les abribus à Sainte-Catherine. Cette initiative est celle de l’artiste Marguerite Hardy, appuyée par la Ville. Le but est de mettre de la magie dans la vie des citoyens, notamment en cette journée de la Saint-Valentin.

«On veut mettre les citoyens devant des moments de culture dans un lieu improbable. C’est pour cela qu’on ne l’annonce pas d’avance», indique Amélie Hudon, directrice des communications pour la Ville de Sainte-Catherine.

Les extraits tirés de livres sur le thème de l’amour, écrits en rouge sur un panneau blanc, ont été apposés le 14 février avec la mention «L’amour me transporte» et seront dans différents abribus jusqu’à la fin du mois.

L’artiste, auteure jeunesse et résidente de Sainte-Catherine, sillonnera aujourd’hui les autobus à la rencontre des usagers afin de connaître leur réaction à l’égard de cette forme d’art urbain. Elle distribue également des poèmes.

Cet événement découle de la politique culturelle de la municipalité. Il s’agit de la 3e «rencontre improbable» entre la culture et les citoyens depuis son lancement cet automne.

De détails sur la démarche de l’artiste et des réactions seront divulgués plus tard. La Ville invite les citoyens à partager leur expérience sur les réseaux sociaux avec le mot clic #rencontreimprobable.

Des abribus de Sainte-Catherine sont ornés de citations.

©Photo: TC Media – Hélène Gingras