Les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne sacrés champions

Les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne sacrés champions

Les Dynamiques cadets division 2B (en rouge) disputeront un match interrégional le dimanche 12 novembre à Saint-Lambert.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

Les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne cadet ont conclu une saison presque parfaite en remportant le Championnat de conférence du Réseau du sport étudiant du Québec, le 12 novembre, à Saint-Lambert.

La formation a remporté la finale interrégionale 39-25 contre l’école D’Arcy McGee de Gatineau, invaincue avant le dernier match.

«Nous avions une bonne avance, mais l’autre équipe a recollé le score à 26-25. Ç’a été une belle partie, très serrée», raconte le responsable du programme de football du CCL, Michel-Pierre Pontbriand.

«Les jeunes étaient très contents de pouvoir se distinguer à un niveau encore plus élevé que le régional, ajoute-t-il. C’est une grosse victoire pour l’avenir du programme.»

Les Dynamiques s’étaient inclinés en finale du championnat de la Montérégie, la semaine précédente, contre l’école Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy. Les deux équipes finalistes avaient toutefois reçu un laissez-passer pour le championnat de conférence.

Chez les juvéniles

De leur côté, les juvéniles ont subi une défaite crève-cœur de 15-14 devant leurs partisans en demi-finale de la division 1b, le 10 novembre. Le Séminaire Saint-Joseph a procédé à un botté d’un point à la fin du match pour assurer sa place en finale.

«Nos joueurs ont démontré beaucoup de caractère, malgré le vent glacial qui faisait flotter le ballon», mentionne M. Pontbriand.

C’est sûr qu’on visait le championnat, mais l’équipe a eu une belle progression. «Elle a commencé avec deux défaites, puis sept victoires de suite, poursuit l’entraîneur. C’est une expérience qui a fait grandir les joueurs.»

Ancien joueur des Dynamiques, Michel-Pierre Pontbriand considère la dernière saison comme une belle réussite.

«Les bonnes performances de nos équipes vont mettre le collège sur la mappe au niveau du développement», soutient le responsable du programme.