Élections à Saint-Philippe : la communication, un des thèmes de l’Équipe Johanne Beaulac

Élections à Saint-Philippe : la communication, un des thèmes de l’Équipe Johanne Beaulac

L’Équipe Johanne Beaulac, de gauche à droite: Dany Goyette, Sylvie Messier, Mme Beaulac, Vincent Lanteigne, Martine Labelle, Justin Gagné et Manon Josée D'Auteuil.

Crédit photo : Gracieuseté

Lorsqu’elle a été élue conseillère municipale à Saint-Philippe une première fois en 1992, Johanne Beaulac avait lancé l’idée d’organiser des rencontres informelles avec la population. Le projet n’avait pas abouti, mais elle le concrétisera si elle est élue mairesse, le 5 novembre.  

«C’est important de pouvoir échanger avec les citoyens, fait-elle valoir. En même temps, c’est aussi une belle occasion de présenter nos projets.»

Le programme de l’Équipe Johanne Beaulac est divisé en quatre thèmes. Le premier qui porte sur la promotion des échanges et l’encouragement de la participation citoyenne.

«Notre programme est basé sur les résultats d’un sondage effectué par la Municipalité au printemps 2016. Il nous a révélé ce qu’on savait déjà à propos des attentes des citoyens», explique l’ancienne conseillère qui a fait quatre mandats (de 1992 à 2000 et de 2009 à 2017).

Selon elle, les citoyens veulent être informés et pouvoir participer aux décisions prises par la Ville et elle entend prendre des actions en ce sens.

«Ils veulent également qu’on les rejoigne de manière plus performante, par cellulaire ou par courriel, notamment, explique-t-elle. La Municipalité n’a pas le choix de s’adapter aux besoins des gens.»

L’embauche récente d’une employée responsable des communications à la Municipalité est un pas dans la bonne direction, fait valoir Mme Beaulac.

Prête pour la mairie

Après 16 ans à titre de conseillère municipale, Mme Beaulac estime avoir fait ses preuves et démontré sa compétence.

«J’ai eu à chapeauter des dossiers importants et je me sens prête à passer à autre chose, dit l’ancienne présidente du CIT Richelain. J’ai aussi été responsable des Habitations la Gaillarde depuis les débuts. C’est un projet qui me tient à cœur et pour lequel j’ai obtenu des subventions.»

À la retraite depuis cinq ans, cette ancienne gestionnaire affirme qu’elle pourra se consacrer entièrement à la mairie. Résidente de Saint-Philippe depuis 38 ans, elle a rallié à son équipe les trois conseillers municipaux (Manon Josée D’Auteuil, Sylvie Messier et Vincent Lanteigne) qui sollicitent un nouveau mandat.

Elle fera notamment la lutte à la mairesse sortante, Lise Martin, avec qui elle faisait autrefois équipe.

«J’assurerai une certaine continuité, affirme Mme Beaulac. Ce qui nous ressemble, c’est que nous sommes toutes les deux conscientes des difficultés auxquelles fait face la Municipalité. Quand on est élu la première fois, on a plein d’idées, mais on se rend vite compte que la réalité est tout autre et qu’il faut respecter des budgets et des règlements, par exemple.»

Trois autres engagements

  • Viser un taux de taxation équitable et à sa juste valeur en attirant des commerces et en développant la zone industrielle.
  • La sécurité de tous avant tout en revoyant la signalisation dans les quartiers.
  • Un développement responsable par l’encadrement du développement résidentiel, l’amélioration de l’offre de transport et la revitalisation du noyau villageois.

«Je ne prétends pas être la solution miracle, mais j’ai le bagage d’expérience et l’intérêt de servir les citoyens.»

-Johanne Beaulac, candidate à la mairie