Le suspect d’agression sexuelle près du Walmart à Saint-Constant arrêté en Ontario


Publié le 13 avril 2017

Photo du suspect lors de l’agression survenue le 4 août 2016.

©Gracieuseté - Sûreté du Québec

Un Ontarien de 26 ans a été arrêté le 31 mars dans le secteur d’Elliot Lake, en Ontario, en lien avec l’agression sexuelle survenue sur une traverse piétonnière à l’arrière du magasin Walmart à Saint-Constant en août 2016.

La division des crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) en a fait l’annonce le jeudi 13 avril.

Derek Robertson a été épinglé par la Police provinciale de l’Ontario (OPP) pour une autre affaire à caractère sexuel qui aurait eu lieu le 1er novembre 2015 à Elliot Lake. Il a comparu au palais de justice de Sault-Sainte-Marie, le 5 avril, et a été formellement accusé par l’OPP d’agression sexuelle, de menaces de mort et de port d’un déguisement dans un dessein criminel. Un chef d’accusation pour agression sexuelle a été déposé en lien avec le dossier de Saint-Constant.

Derek Robertson est présentement détenu en Ontario. Il va aussi comparaître au palais de justice de Longueuil à une date ultérieure, précise la sergente Ingrid Asselin, de la SQ.

Cette dernière fait savoir qu’il n’est pas possible, pour le moment, de relier le suspect à deux agressions similaires survenues le 19 octobre sur la piste cyclable à proximité du boulevard Monchamp à Saint-Constant.  

«C’est grâce à un travail de collaboration entre les différents corps policiers que l’arrestation a été possible», affirme la sergente Asselin.