Sections

Quatre maisons endommagées par l’incendie d’un cabanon à Saint-Constant


Publié le 28 août 2017

Les flammes étaient visibles de la rue.

©Gracieuseté

Un cabanon de la rue Toupin à Saint-Constant a été la proie des flammes vers minuit dans la nuit du 26 au 27 août à Saint-Constant, causant des dommages à quatre maisons environnantes.

À l’arrivée des pompiers, le cabanon était embrasé en grande partie, selon Patricia Traversy, du service des ressources humaines et des communications à la Régie d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine.

«Le cabanon de bonne dimension contenait entre autres du bois de chauffage, des pneus et du propane», a-t-elle ajouté pour expliquer que les flammes se soient propagées rapidement.

L’incendie a abîmé principalement des revêtement sde vinyle et des cadrages de fenêtres de maisons voisines.

«Les dommages sont limitées à l’extérieur, a dit Mme Traversy. L’équipe incendie a fait des vérifications à l’intérieur de ces bâtiments avec des caméras thermiques pour s’assurer que tout risque de propagation soit nul.»

De plus, les pompiers ont dû vider la moitié d’une piscine hors-terre qui présentait des risques d’éclater en raison de la chaleur.

«Nos pompiers sont retournés sur les lieux lundi et le propriétaire l’a vidée complètement parce qu’elle était endommagée», a souligné la porte-parole.  

Une quinzaine de pompiers ont combattu les flammes pendant près de deux heures et demie. Personne n’a été blessé et les occupants ont pu regagner leur maison après l’intervention.

Temps de réponse

Sur la page Facebook du Reflet, des lecteurs ont critiqué le temps de réponse des pompiers, sur appel les soirs de la fin de semaine.

Selon les informations de la Régie d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine, le premier véhicule est arrivé sur place 14 minutes après l’alerte, soit six minutes plus tard que le chef en devoir.

«C’est un temps qui respecte les délais du schéma de couverture de risques d’incendie», a précisé Mme Traversy.