Accident mortel à La Prairie dans un stationnement: la conductrice n’a pas vu le passant

Place La Citière

Publié le 26 octobre 2015

Selon les commerçants, la sécurité au stationnement Place La Citière n’est pas en cause dans la tragédie survenue le 16 octobre.

©TC Media - David Penven

La conductrice qui a heurté mortellement un octogénaire dans le stationnement du centre commercial Place La Citière à La Prairie a été éblouie par le soleil selon nos sources.

La dame âgée n’a donc  pas vu le piéton, selon ce que le Journal a appris. L’accident, qui s’est produit le 16 octobre en après-midi, est survenu en face du restaurant  familial La ragoûtante.

«C’est un de mes employés qui est sorti en premier pour voir ce qui se passait. Il a communiqué avec le 9-1-1. Mon  père est sorti à son tour pour donner les premiers soins au monsieur. Il avait des linges pour l'empêcher de se vider de son sang», raconte Samuel Blais, copropriétaire du restaurant.

C’est également son père qui a réconforté la conductrice à l’intérieur de l’établissement une fois les secours arrivés.

La Régie intermunicipale de Police Roussillon mentionne que la dame était âgée de plus de 75 ans, mais refuse de commenter davantage rappelant que le dossier est toujours sous enquête.

Il lui a donné du café et a essayé de la raisonner. Mon père a été marqué par ces événements. C’est un accident bête qui peut arriver n’importe où et n’importe quand. Samuel Blais, copropriétaire du restaurant La ragoûtante

Sécuritaire

Des citoyens ont réagi sur la page Facebook du Reflet à propos de cette tragédie. Ces derniers mettent en doute la sécurité du stationnement. Une opinion que ne partagent pas nécessairement les commerçants de l’endroit.

«Le stationnement est sécuritaire. Cela fait 35 ans que nous sommes ici et c’est la première fois qu’il y a un accident comme tel. Le problème, c’est le monde qui conduit, dont des jeunes qui ne font pas leur stop ou qui roulent en fou», affirme Ghyslain Roy, propriétaire de Cigarobec.

Pour M. Roy, les piétons devraient toujours emprunter les passages piétonniers aux arrêts et les automobilistes, respecter la priorité de ces derniers en cédant le passage.  

Même constant pour Samuel Blais du restaurant La ragoûtante.

«Les gens roulent vite en général. C’est une mauvaise habitude. Il y a des speed bumps (dos d’âne) dans le stationnement, mais cela fait déjà un bout qu’ils ont été installés. Cela devrait être repensé et réaménagé», déclare-t-il.

Le nouveau gestionnaire de Place La Citière, le Groupe Quint, doit entreprendre des travaux majeurs de rénovation de la façade du centre commercial au printemps. On ignore si ce chantier inclut le stationnement.

 

.

©TC Media - David Penven