Accusé de leurre et pornographie juvénile

Hélène Gingras helene.gingras@tc.tc
Publié le 23 avril 2015

La Sûreté du Québec de la Côte-Nord s'est déplacée hier à Sainte-Catherine.

©(Photo TC Media - Archives)

Francis Steelandt, 22 ans, de Sainte-Catherine, a été accusé hier d’infractions sexuelles aux dépens d’une mineure de 14 ans de la Côte-Nord.

«L’enquête a été initiée en février 2015 après un signalement aux policiers», a expliqué Joyce Kemp, porte-parole de la Sûreté du Québec en Montérégie.

Le suspect fait face à huit chefs d’accusation pour production et accès à de la pornographie juvénile, de leurre (tromperie) et d’incitation à des contacts sexuels. Les actes reprochés se sont déroulés entre le 1er septembre 2014 et le 18 mars 2015 par le biais des réseaux sociaux, a mentionné Mme Kemp.

La police ne croit pas que l’individu ait fait d’autre victime.

Il a été arrêté à sa résidence mercredi par des enquêteurs de la SQ de la Côte-Nord et d’autres policiers provinciaux en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Roussillon. Par la même occasion, les policiers ont saisi du matériel informatique pour l’analyser.

Après son arrestation, Steelandt a comparu au Palais de justice de Longueuil. Il a été détenu ensuite toute la nuit avant de comparaître à nouveau pour subir son enquête sur remise en liberté aujourd'hui.

Depuis 2010, la SQ s’est dotée d’une structure pour enquêter sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet. Pour transmettre toute information, le public est invité à se rendre à l’adresse web suivante: cyberaide.ca.