Saoul, il force son fils de 14 ans à le ramener d’un bar en auto

Arnaud Koenig-Soutière arnaud.koenig-soutiere@tc.tc
Publié le 15 janvier 2016

Yowhan Lauzon a été reconnu coupable par la justice d'avoir demandé à son fils de conduire parce qu’il était ivre à la sortie d’un bar de Saint-Constant.

©TC Media - Jean Laramée

Yowhan Lauzon a été reconnu coupable de conduite avec les facultés affaiblies ainsi que de refus d'obtempérer le 13 janvier au palais de justice de Longueuil. L'homme de Greenfield Park, trop ivre pour conduire, aurait poussé son fils de 14 ans à prendre le volant à sa place afin de le raccompagner chez lui.

Yowhan Lauzon a écopé d'une amende de 2000$. De plus, son permis de conduire a été révoqué pour une période d'un an.

Le soir du 12 janvier 2012, l'accusé était déjà fortement intoxiqué lorsqu'il est entré dans le Bar Monchamp, à Saint-Constant, en compagnie de son fils de 14 ans.

Lauzon y aurait bu deux bières, malgré le fait qu'une serveuse lui aurait suggéré d'arrêter sa consommation.

La serveuse et au moins un client auraient essayé de le raisonner, après quoi Lauzon se serait vanté que son fils le conduirait pour le raccompagner, ce qui aurait mené à une altercation. Selon la déposition de l'employée du bar, la bagarre aurait duré environ 30 minutes, un laps de temps qui serait fort possiblement moindre, selon le juge.

L'employée aurait alors composé le 911, ce qui aurait poussé l'accusé à quitter les lieux avec empressement, en compagnie de son fils.

Rendu dans sa camionnette, Lauzon aurait montré à l'adolescent comment tenir le volant et comment reculer. Le véhicule aurait alors accroché légèrement le pare-chocs d'une autre voiture dans le stationnement, poussant le fils à quitter le véhicule.

Les policiers sont arrivés sur les lieux au même instant, trouvant l'homme saoul accroupi dans son véhicule, côté passager. L'accusé avait eu beaucoup de difficulté à quitter l'habitacle.

Les agents ont constaté une forte odeur d'alcool émanant de Lauzon, qui présentait aussi des yeux rouges, tenait un discours incohérent et avait de la difficulté à se tenir debout.

Les policiers ont finalement procédé à son arrestation, et sa camionnette a été remorquée.