Jeux du Québec : 2e et 4e places pour la Rive-Sud au soccer

Jeux du Québec : 2e et 4e places pour la Rive-Sud au soccer

Les joueurs de la Rive-Sud (en noir et blanc) se sont inclinés en finale

Une finale de rêve pour la Rive-Sud en soccer masculin s’est terminée exactement de la même façon qu’à Longueuil en 2014 quand la Rive-Sud s’est inclinée 2 à 1 contre Montréal, hier, après avoir tenté de combler un déficit de 2 à 0.

Les médaillés d’argent ont terminé en force malgré un début timide. En levée de rideau, les Montréalais mieux regroupés, ont créé les surnombres nécessaires pour prendre rapidement les devants 2 à 0 alors que les joueurs de la Rive-Sud se butaient à des défenseurs costauds et efficaces. Une défensive mieux regroupée et le bon travail du gardien Isaac Bounadere, de La Prairie, ont limité les dégâts en fin de 1re demie.

Puis, en 2e demie, revirement de situation. Cette fois, la Rive-Sud a chargé le territoire ennemi en groupe et les nombreux coups francs obtenus ont été payants. Un tir a d’abord trouvé le haut de la barre transversale et 5 minutes plus tard, un retour après un coup franc a trouvé le filet à 10 minutes de la fin.

Malheureusement, c’était trop peu trop tard et la Rive-Sud s’est inclinée 2 à 1.

Les joueurs locaux avaient mérité ce match ultime après 3 duels sans défaite pour terminer au 1er rang de la prestigieuse division 1 regroupant les huit meilleures régions du Québec.

Une équipe de caractère

L’entraîneur adjoint Philippe Davies, ex-joueur professionnel maintenant intervenant avec l’Association de soccer de la Rive-Sud, a analysé le tout après l’émotion et le stress.

«C’est plus difficile à vivre que de jouer au professionnel, lance-t-il en souriant. Nous avons débuté sur les talons, mais n’ayant rien à perdre, les joueurs ont foncé et ont renversé le match. C’était un bon groupe de gars très motivés. Aucun match n’a été facile et à chaque fois qu’ils se sont retrouvé en difficulté, ils ont rebondi.»

L’attaquant Lambertois Simon Deslandes a aimé son expérience. «Ça valait le coup de s’entrainer si fort pendant deux ans. C’est de loin la plus belle expérience de ma carrière.»

Le milieu offensif Nathan-Dylan Saliba, de Longueuil, est du même avis. «Je suis déçu d’avoir perdu le match, mais très fier de notre tournoi. Tout vivre ça ensemble, incluant l’hébergement et les repas, c’est unique, j’ai adoré.»

Les filles ratent le podium de peu

Côté soccer féminin, la Rive-Sud, médaillée d’argent en 2014, a perdu sa finale pour le bronze en division 1 en tirs de barrage 6 à 4 contre Lac St-Louis, jeudi. Les filles avaient terminé 2es de leur bloc après des gains de 1 à 0 et 2 à 1 contre Montréal et la Capitale Nationale et un revers de 2 à 1 contre Lanaudière.