La salon pour hommes Roger Lupien ferme ses portes à La Prairie

La salon pour hommes Roger Lupien ferme ses portes à La Prairie

Roger Lupien

Après 64 ans de métier, le barbier Roger Lupien range ses ciseaux et ferme son salon de la rue Saint-Paul à La Prairie.

«C’est l’âge qui me pousse à arrêter, explique le coiffeur de 87 ans. C’est dur de travailler debout toute la journée.»

Faute de relève, il ferme définitivement son commerce. Il a reçu ses derniers clients le jeudi 29 juin.

«Ça me fait quelque chose de les laisser, admet-il. Mais je suis bien satisfait d’avoir gagné ma vie avec le métier que j’aime.»

Ces derniers jours, M. Lupien a accueilli des clients fidèles, dont un qui s’y rendait depuis 55 ans.

«Mon salon, c’était un peu comme une taverne, image-t-il. On se raconte des affaires entre hommes. Certains sont désappointés, car les salons de coiffure pour hommes ne sont plus pareils aujourd’hui.»

M. Lupien a démarré sa propre entreprise à La Prairie en 1953 dans une maison de la rue Saint-Georges, près de l’ancien bureau de poste. Il a déménagé deux fois avant de s’installer définitivement sur la rue Saint-Paul.