Laprairien paraplégique: Rémi Van Winden obtient son nouveau camion adapté

Laprairien paraplégique: Rémi Van Winden obtient son nouveau camion adapté

Marc-Antoine Cloutier, Rémi Van Winden et René Pinzon (et le chien Konso) ont roulé pour la première fois à bord du nouveau camion adapté, le jeudi 1er février.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

À lire aussi Vivre en centre d’accueil à 34 ans

Après plus d’un an et demi de démarches et grâce à la générosité de la communauté, Rémi Van Winden a officiellement pris possession de son camion adapté à sa condition de personne handicapée, le jeudi 1er février.  

Paraplégique, le résident de La Prairie a ainsi délaissé son ancienne camionnette en fin de vie pour un véhicule presque neuf. Il pourra désormais circuler en toute sécurité. Le camion sera conduit par une tierce personne.

«On dirait que je ne le réalise pas encore!» avoue l’homme de 36 ans, rencontré dans les minutes suivant sa prise de possession.

Il a récupéré les clefs en compagnie de son ami et chanteur d’opéra, René Pinzon. Ce dernier est l’instigateur d’une campagne de financement qui a permis d’amasser près de 25 000$ pour l’achat du camion. Le point culminant de la collecte a d’ailleurs été la présentation d’un spectacle-bénéfice mettant notamment en vedette M. Pinzon, le 12 novembre.

«La plupart des gens étaient sceptiques à l’idée de récolter de l’argent grâce au spectacle, mais j’y croyais vraiment. J’étais sûr que ça allait marcher, affirme M. Pinzon. On a senti l’appui de la communauté, tant avec la vente de billets qu’avec des dons.»

Rémi Van Winden a également reçu l’appui financier de sa famille, grâce à l’implication de son petit-cousin, Marc-Antoine Cloutier.

«J’ai lu dans Le Reflet l’annonce du spectacle pour Rémi. Je me suis dit que la famille pouvait faire sa part. On voulait récolter 15 000$ et ça n’a pas été compliqué du tout d’y arriver. C’est un beau geste de solidarité familiale», souligne M. Cloutier.

En plus de M. Cloutier et du cabinet d’avocats Deveau, les entreprises Veg Pro et Delfland Production Horticole, ainsi que Denys, Jean-Bernard, Johanne, Chantal et Lucie Van Winden ont contribué conjointement à hauteur de 15 000$.

Sécuritaire

Une fois qu’il a acheté le camion, le Laprairien l’a fait adapter grâce à une subvention de la Société d’assurance automobile du Québec. Le plancher a notamment été abaissé, une plate-forme élévatrice a été installée et des ancrages ont été placés dans le plancher afin que le fauteuil ne bouge pas pendant le transport.

«Nous avons pris toutes les options afin que ce soit sécuritaire et automatisé», explique-t-il.

Donner au suivant

Maintenant qu’il est propriétaire du véhicule, Rémi Van Winden a décidé de donner au suivant. Avec l’aide de M. Pinzon, il veut à son tour permettre à un jeune handicapé d’acquérir un camion adapté à sa condition.

«Nous avons fait la connaissance de Maxime Drolet-Gauthier. Il est tétraplégique et travaille fort afin de pouvoir remarcher un jour. Il a vu le succès de la campagne de financement de Rémi et est heureux de participer à ce projet avec nous», mentionne M. Pinzon, impliqué auprès de multiples causes, dont Opération Enfant Soleil avec Philippe Ménard, chef fondateur de l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal.

Victime d’un accident de VTT en 2001 qui l’a rendu paraplégique, Rémi Van Winden se déplacer en fauteuil motorisé.