Le Campagnol souffle ses 25 bougies

Le Campagnol souffle ses 25 bougies

Le Campagnol se dédie aux problématiques liées à la santé mentale en faisant tomber les préjugés à cet égard.

Le Campagnol à Saint-Rémi célèbre son 25e anniversaire. Nous en avons profité pour interviewer Mathieu Beaudin, intervenant, au sujet de cet organisme sans but lucratif qui œuvre dans le domaine de la santé mentale.

1. Quelle est la mission du Campagnol ?

Notre mission est de promouvoir l’aide et l’entraide auprès des personnes adultes vivant ou ayant vécu des problèmes de santé mentale ou de désorganisation émotionnelle. Tout cela en vue d’une réappropriation de leur pouvoir personnel afin qu’elles aient une meilleure qualité de vie. 

2. Quels services offrez-vous ?

Nous offrons de l’écoute, du soutien et de l’accompagnement. Nous avons aussi des ateliers d’information et de formation afin de développer un sens critique. Nous sensibilisons, nous promouvons et démystifions la santé mentale en proposant des ateliers de créativité, des activités sportives et des sorties socioculturelles.

3. Est-ce les problèmes liés à la santé mentale ont changé au fil du temps ?

Non, ils n’ont pas beaucoup évolué. Cependant, nous pouvons constater que les problèmes sont rendus de plus en plus multiproblématiques. Nous remarquons aussi qu’il y a encore beaucoup de préjugés par rapport à la santé mentale. Il reste encore de la sensibilisation et de la démystification à faire afin de les réduire.

4. Sont-ils en augmentation ou en diminution ?

Les problèmes en santé mentale ont augmenté depuis quelques années. Un des aspects de cette hausse est l’apparition de nouveaux problèmes de santé mentale dans le DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders ou en français, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux publié par l’Association américaine de psychiatrie), une version qui est très controversée. Nous reprochons au DSM-5 de psychiatriser des réactions psychologiques tout à fait normales comme, par exemple, le deuil et la timidité.

5. De quelle manière allez-vous fêter les 25 ans du Campagnol ?

Nous invitons cordialement à venir festoyer avec nous les membres fréquentant ou ayant fréquenté l’organisme dans le passé ainsi que les collaborateurs lors d’un souper et une soirée dansante à la cabane à sucre chez Dinelle, le 13 juin, à 16h30. Une pièce de théâtre filmé jouée par des membres du Campagnol ainsi que trois autres groupes d’entraide en santé mentale sera projetée au début de la fête.