Les Cobras champions de la Ligue de baseball junior AA du Québec

Les Cobras champions de la Ligue de baseball junior AA du Québec

Le personnel d'entraîneurs des Cobras de Saint-Constant posent en compagnie du trophée des champions dans la Ligue de baseball junior AA du Québec.

Les Cobras de Saint-Constant ont mis un terme à leur saison de la meilleure façon qui soit; ils ont sabré le champagne après avoir disposé des Pirates 14-1, hier soir, au parc Montmorency à Laval.

L’orgueil des Constantins avait été piqué après que les Lavallois les aient blanchis 7-0 lors du match no 6 des finales de la Ligue de baseball junior AA du Québec (LBJAAQ), le 27 septembre. Du coup, les Cobras avaient manqué leur chance de remporter le championnat devant leurs partisans, tandis que les Pirates avaient créé l’égalité dans la série finale (3-3).

La troupe de Samuel Patenaude s’est assurée que cette situation ne se reproduise plus en explosant tôt dans la rencontre avec une avance de 11-0 après trois manches.

«Ç’a vraiment été un match incroyable!, lance avec beaucoup d’émotion l’instructeur recrue. Avant le match, nous avons parlé de l’importance d’avoir un bon départ pour nous redonner de la confiance. C’est exactement ce que nous avons fait.»

Bien qu’un incroyable effort collectif ait eu raison des Pirates, un joueur s’est démarqué lors de la rencontre ultime. Le partant William Pratt n’a accordé qu’un point et espacé quatre coups sûrs en cinq manches. Il a en plus frappé trois fois en lieu sûr en quatre présences au bâton. Ce dernier a été nommé joueur par excellence de cette partie.

Un sentiment toujours aussi fort

Alors qu’il avait mis la main sur le trophée des champions en tant que joueur il y a trois ans, Patenaude avoue que sa joie est encore plus grande maintenant qu’il est à la barre de la formation constantine.

«Le feeling est similaire quand on gagne, mais c’est encore plus libérateur. En tant qu’entraîneur, il faut toujours rester concentré et s’assurer que les joueurs ne soient ni trop haut ni trop bas dans leurs émotions. C’est beaucoup plus stressant de coacher, rigole-t-il. Ça rend le sentiment encore plus fort une fois que ça se termine.»

Exploit

Les représentants du Roussillon avaient fini au 3e rang en saison régulière. Ils ont réalisé un fait d’armes en ayant le dessus sur les Pirates, grands favoris des éliminatoires. Mieux encore, Saint-Constant a remporté trois de ses quatre victoires à l’étranger, endroit où les Lavallois n’avaient encaissé qu’un seul revers en 18 parties au cours de l’été. 

«Nous avons gagné beaucoup de confiance lorsque nous avons vaincu notre bête noire, les Patriotes de Saint-Eustache. On savait que le défi serait difficile contre Laval, puisqu’il fallait remporter quatre matchs contre une équipe qui n’en avait perdu que cinq en 35 parties. C’était un enjeu colossal, mais nous avons élevé notre niveau de jeu tout au long des séries. L’objectif a été accompli», commente fièrement l’entraîneur.

Ce triomphe en sept matchs permet aux Cobras de mettre la main sur un 8e titre de la LBJAAQ, un premier depuis 2013. Fier d’avoir remporté le championnat à sa 1re saison dans son poste d’entraîneur-chef, Samuel Patenaude assure qu’il sera de retour avec les mêmes objectifs pour le club de Saint-Constant.

«Nous ne perdons qu’un seul joueur qui ne sera plus éligible au niveau junior. Avec ce que nous avons bâti cette saison, nous conserverons les mêmes standards quant au succès de l’équipe. Ce n’est jamais facile de gagner un championnat, mais ça restera encore notre objectif ultime», conclut-il.