Les Condors de Kahnawake déménagent

Les Condors de Kahnawake déménagent

L’équipe de hockey de la Ligue de hockey junior du Québec basée à Kahnawake a été vendue à des gens de Chambly.

L’équipe de hockey de la Ligue de hockey junior du Québec basée à Kahnawake a été vendue à des gens de Chambly, a appris TC Media.

Le directeur des relations publiques des Condors de Kahnawake Christopher Narine a confirmé cette information au Soleil de Châteauguay le 28 avril, mais n’était pas en mesure de dire qui sont les nouveaux propriétaires de l’équipe. Le président de l’Association du hockey mineur de Chambly, François Gagnon a pour sa part confirmé la nouvelle au Journal de Chambly.

«Oui c’est fait, mais le nom de l’acheteur doit être tenu secret pour l’instant. Pour notre association, la venue d’une équipe de hockey junior AAA est une belle acquisition. Pour la Ville de Chambly, d’avoir une équipe de hockey de ce calibre ça va créer un sentiment d’appartenance incroyable pour les joueurs et les amateurs», a-t-il confié.

Déception à Kahnawake

L’annonce du départ de l’équipe en a déçu plus d’un dans la communauté autochtone. «C’était très positif pour notre communauté d’avoir les Condors. Ça a permis à nos jeunes générations d’avoir une chose à laquelle s’accrocher, a commenté le chef de bande responsable des dossiers sportifs Carl Horn. Ça va au-delà du hockey. L’équipe a mis notre communauté sur la carte de façon positive pour les villes voisines.»

Le 28 avril, sur sa page Facebook, un des copropriétaires, Peter Thomas, écrivait que la transaction avait été officialisée la veille lors de la rencontre annuelle de la LHJQ. Il souligne qu’il réfléchissait depuis un certain temps à l’avenir des Condors de Kahnawake.

«La saison dernière, l’assistance aux matchs était peu élevée. Les coûts de glace, les coûts de transport et autres dépenses qui augmentent» ont justifié la vente de l’équipe, selon M. Thomas.

L’équipe qui accueillait des joueurs d’un peu partout était à Kahnawake depuis 16 ans. «Des autochtones, des francophones, italiens, russes, africains, asiatiques et plus encore sont passés au complexe sportif de Kahnawake pour porter les couleurs des Condors», a écrit M. Thomas.