Rapport de la coroner : Un malaise cardiaque en cause pour un amateur de motocross

Rapport de la coroner : Un malaise cardiaque en cause pour un amateur de motocross

Jacques Turcotte

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Il est probable que Jacques Turcotte qui s’adonnait au motocross dans un boisé à Sainte-Catherine, le 2 août 2016, ait subi un malaise cardiaque qui a fait en sorte qu’il a percuté un arbre mortellement.

Selon le rapport de la coroner Dre Krystyna Pecko rendu public le 12 janvier, la cause de la mort de l’homme de 58 ans de Boucherville est due à un «polytraumatisme sévère secondaire à une collision de sa moto avec un arbre».

Toutefois, la coroner note que M. Turcotte avait des antécédents médicaux reliés à des troubles cardiaques et qu’il était sous traitement médicamenteux. Elle rappelle aussi que ce décès est survenu par une journée de «chaleur excessive» et que la victime était lourdement habillée, puisque qu’elle avait revêtue de ses habits de protection incluant son casque.  En raison de tous ces facteurs, la Dre Pecko évoque la possibilité que M. Turcotte ait subi un malaise cardiaque qui aurait provoqué chez lui un moment d’inattention, «peut-être même une syncope», écrit-elle.

La coroner rappelle que ce dernier circulait sur sa moto à basse vitesse sur «un sentier non aménagé comportant de nombreuses roches».

 

Rappel des faits

Vers 9h, Jacques Turcotte quitte son domicile pour faire une randonnée sur les pistes boisées près de la rue Pasteur. À 10h59, selon le rapport de la coroner, il envoie un message texte à sa famille demandant d’aviser le garagiste avoisinant les pistes s’il ne les a pas recontactés à 13h30.

Sans nouvelles de M. Turcotte à 13h30, la famille avise tel que prévu les responsables de Moto Duroy à Saint-Constant où M. Turcotte était client. C’est d’ailleurs un des employés du commerce qui a découvert l’homme inanimé. Il lui a effectué un massage cardiaque en attendant les secours avait indiqué au Reflet Jef Dufour, propriétaire du commerce.