Moments précieux avec Gregory Charles

Moments précieux avec Gregory Charles

Les parents de Gregory Charles, Lennox Charles et Pierrette St-Martin.

Crédit photo : gracieuseté

«La fin de vie, c’est désarmant pour tout le monde. Tant pour la personne qui s’en va que pour ceux qui restent, mais ce sont des moments ô combien précieux», a confié Gregory Charles en entrevue au journal Le Soleil de Châteauguay le mardi 30 janvier. Ironie du sort, ses propos ont pris tout leur sens quelques heures plus tard alors que son père a été victime d’un grave accident qui lui a coûté la vie.

L’hebdo de Gravité Média – au même titre que Le Reflet – a discuté avec lui des soins de fin de vie, car il chantera en avril au Happening de la Fondation Gisèle Faubert, dont le mandat est de construire une maison de soins palliatifs dans la MRC de Roussillon. Il racontait être sensible à un tel projet, lui qui a accompagné sa mère dans ses derniers moments l’an dernier.

«C’est normal que nos parents partent avant nous. Mais comment partent-ils ? Est-ce dans le chaos, dans la paix?», demande-t-il.

Pour M. Charles, des initiatives comme celles de la Fondation Gisèle Faubert permettent de réfléchir à ces questions et d’offrir un lieu serein et confortable aux familles accompagnant un proche vers son dernier souffle.

«La fin de vie, ce n’est pas que malheureux non plus, confiait-il. J’ai vécu de beaux moments avec ma mère en soins palliatifs.»

Il mentionnait avoir joué beaucoup de musique pour sa maman.

En deuil de son père

Ironie du sort, Gregory Charles allait se retrouver quelques heures après cette conversation au chevet de son papa, happé par une déneigeuse à Montréal. M. Lennox Charles a succombé à ses blessures le jeudi 1er février en matinée.

«Nous étions là, à ses côtés. Je ne trouve pas les mots pour expliquer ce que j’ai ressenti de paix, de lumière, d’amour à l’instant où il est parti. C’était comme si, dans cette terrible épreuve, mon père obtenait quand même ce qu’il espérait depuis un moment… retrouver l’amour de sa vie», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

M. Charles a reçu des milliers de mots de sympathie via les réseaux sociaux. La Fondation Gisèle Faubert a également offert ses condoléances à cet artiste aimé du public.

«Nous sommes de tout cœur avec vous. Il peut être très difficile de comprendre la douleur ressentie lors d’une perte aussi grande, mais sachez que toutes nos pensées positives sont avec vous», a écrit l’équipe de la Fondation via Facebook.

Le Happening de la fondation

Le Happening 2018 de la Fondation Gisèle Faubert aura lieu le samedi 21 avril au complexe Roméo-V-Patenaude à Candiac. Cet événement vise à amasser des fonds pour ouvrir une première maison de soins palliatifs sur le territoire de la MRC de Roussillon en 2020. La première édition de l’événement, en 2017, a permis d’amasser plus de 229 000$.

Pour l’édition 2018, Gregory Charles et la DJ Abeille Gélinas seront sur place pour faire chanter et danser les convives. C’est la présidente du groupe DPJL Diane Joly qui assume la présidence d’honneur de l’événement.

Les gens peuvent se procurer des billets au coût de 250$ chacun au 450 691-1761 ou par courriel au info@fondationgiselefaubert.com.

Gregory Charles