Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe dominent le ski de bosses

Publié le 23 janvier 2016

THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Les bosseurs canadiens ont réalisé une journée historique à la Coupe du monde de ski acrobatique, alors que les sœurs Dufour-Lapointe ont réussi un triplé et que Mikaël Kingsbury et Laurent Dumais sont montés sur le podium chez les hommes.

Justine Dufour-Lapointe (86,49 points) a devancé ses sœurs Chloé (85,09) et Maxime (80,72) sur le podium. Impérial, Kingsbury a récolté 93,42 points pour battre l'Australien Matt Graham (87,74) de près de six points.

Dumais, à sa première finale en Coupe du monde, est quant à lui grimpé sur la troisième marche du podium avec une récolte de 85,86 points, 41 centièmes de mieux que Philippe Marquis.

C'est à la suite de la chute de l'Américaine Nessa Dziemian que le triplé a été rendu possible. Maxime occupait alors la première place, devant la jeune Française de 17 ans Perrine Laffont et la Russe Yulia Galysheva.

Dans l'aire de départ, Chloé, nerveuse sur le point de s'élancer, a alors ressenti le besoin de consulter son entraîneur Michel Hamelin afin de recentrer sa concentration. La discussion a porté ses fruits, puisqu'elle a offert une performance sans bavure, qui lui a permis de devancer Maxime.

Quelques instants plus tard, Justine a semé l'hystérie parmi les quelques centaines de spectateurs présents en effectuant une descente rapide — seule Galysheva a battu son chrono de 26,56 secondes — et précise pour prendre la première place.

S'élançant quatrième, Dumais, qui connaissait déjà la meilleure journée de sa carrière avec cette première participation à la finale, a électrisé la foule. Malgré qu'il ait été le skieur le plus lent de la finale, il a reçu d'excellentes notes pour son ski et ses sauts, qui lui ont permis de coiffer Marquis.

Dumais, qui n'est âgé que de 19 ans, en est à sa première année complète sur le circuit de la Coupe du monde. Sa meilleure place avant samedi avait été une 16e place, acquise au même endroit l'an dernier.

Marquis venait tout juste de prendre la tête du classement grâce, notamment, à un deuxième saut spectaculaire, un périlleux arrière renversé hors axe ponctué de trois vrilles, que lui avait déconseillé son entraîneur.

Graham a mis fin aux espoirs d'un balayage canadien complet en éjectant Marquis du podium avant que Kingsbury ne s'élance. 

La Presse Canadienne

En manchette

Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe dominent le ski de bosses

Publié le 23 janvier 2016

THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson


Les bosseurs canadiens ont réalisé une journée historique à la Coupe du monde de ski acrobatique, alors que les sœurs Dufour-Lapointe ont réussi un triplé et que Mikaël Kingsbury et Laurent Dumais sont montés sur le podium chez les hommes.

Justine Dufour-Lapointe (86,49 points) a devancé ses sœurs Chloé (85,09) et Maxime (80,72) sur le podium. Impérial, Kingsbury a récolté 93,42 points pour battre l'Australien Matt Graham (87,74) de près de six points.

Dumais, à sa première finale en Coupe du monde, est quant à lui grimpé sur la troisième marche du podium avec une récolte de 85,86 points, 41 centièmes de mieux que Philippe Marquis.

C'est à la suite de la chute de l'Américaine Nessa Dziemian que le triplé a été rendu possible. Maxime occupait alors la première place, devant la jeune Française de 17 ans Perrine Laffont et la Russe Yulia Galysheva.

Dans l'aire de départ, Chloé, nerveuse sur le point de s'élancer, a alors ressenti le besoin de consulter son entraîneur Michel Hamelin afin de recentrer sa concentration. La discussion a porté ses fruits, puisqu'elle a offert une performance sans bavure, qui lui a permis de devancer Maxime.

Quelques instants plus tard, Justine a semé l'hystérie parmi les quelques centaines de spectateurs présents en effectuant une descente rapide — seule Galysheva a battu son chrono de 26,56 secondes — et précise pour prendre la première place.

S'élançant quatrième, Dumais, qui connaissait déjà la meilleure journée de sa carrière avec cette première participation à la finale, a électrisé la foule. Malgré qu'il ait été le skieur le plus lent de la finale, il a reçu d'excellentes notes pour son ski et ses sauts, qui lui ont permis de coiffer Marquis.

Dumais, qui n'est âgé que de 19 ans, en est à sa première année complète sur le circuit de la Coupe du monde. Sa meilleure place avant samedi avait été une 16e place, acquise au même endroit l'an dernier.

Marquis venait tout juste de prendre la tête du classement grâce, notamment, à un deuxième saut spectaculaire, un périlleux arrière renversé hors axe ponctué de trois vrilles, que lui avait déconseillé son entraîneur.

Graham a mis fin aux espoirs d'un balayage canadien complet en éjectant Marquis du podium avant que Kingsbury ne s'élance. 

La Presse Canadienne