Une nouvelle ligue d’impro pour les aînés

Une nouvelle ligue d’impro pour les aînés

La ligue d’improvisation de la Place des aînés (PDA) à Laval a grandement inspiré le Club de l’âge d’or de Saint-Constant. Sur la photo: des joueurs de la PDA durant un match.

Crédit photo : Gracieuseté

Le Club de l’âge d’or de Saint-Constant essaie de s’éloigner du cliché voulant que les aînés ne s’intéressent qu’aux cartes et au bingo. Dans le but de diversifier ses activités et d’accroître son offre culturelle, l’organisme tente de recruter des participants pour sa ligue d’improvisation.

«Nous avons commencé le projet en octobre, mais comme il n’y a pas encore assez d’inscriptions, il n’est pas possible de faire des matchs pour le moment», explique l’initiatrice, Jeanne Charrette Rusnack.

Les ateliers d’entraînement sont donnés par Lucie Raby, ex-enseignante d’art dramatique.

«On ne demande pas aux gens d’avoir de l’expérience, indique la secrétaire de l’âge d’or. On s’adresse à ceux qui voudraient essayer quelque chose et sortir de leur zone de confort.»

Une alternative au théâtre

L’idée de départ de Mme Charrette Rusnack était de mettre sur pied une troupe de théâtre. En discutant avec certaines troupes de la région, elle s’est rendu compte que la logistique autour du projet pouvait être complexe.

«Souvent, les gens écrivent leur pièce parce que sinon, il y a des droits d’auteur à défrayer. Aussi, étant donné les snowbirds, il aurait fallu s’arrimer avec les vacances de tout le monde, etc. Ça devenait compliqué», énumère-t-elle.

La femme de 67 ans a ainsi opté pour une ligue d’improvisation.

En plus, contrairement au théâtre, il n’y a pas de texte à apprendre, ajoute Mme Charrette Rusnack. Tout ce qu’il faut c’est de la créativité, de la répartie et un brin de folie, selon elle.

En famille

Pour Mme Charrette Rusnack, l’improvisation a toujours fait partie de sa vie. Elle suit la LNI depuis des années et a organisé la première joute d’impro à l’école secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant.

«Chez nous, on en fait à l’heure du souper. Ça te donne une idée de comment on aime ça!» s’exclame la Constantine.

 

Intéressés?

Il est possible de joindre Jeanne Charrette Rusnack au 514 779-5262 pour obtenir de l’information. Il reste cinq ateliers avant la pause des Fêtes. L’activité reprendra ensuite pour une nouvelle session.