Mes collections


Publié le 15 mars 2017

J'ai une collection de paquets de gomme qui ressemble à celle-ci.

©Depositphotos - Samokhin Roman

Voici le billet du 15 mars 2017 d'Hélène Gingras.

Avez-vous déjà collectionné quelque chose?

J'ai une collection de cartes de hockey dans un garde-robe dans le sous-sol. Entreposée dans un sac en papier blanc. Aussi vieux que ma collection elle-même. Le sac doit remonter à mon enfance…

Mes cartes sont attachées par un élastique. Sans plus de protection. J'imagine qu'elles ne doivent pas valoir grand-chose.

Ailleurs – je ne sais plus où cette fois dans la maison –, j'ai aussi une importante série d'épinglettes. Que ma mère avait commencé à ramasser pour moi. Parce qu'elle voulait, je crois, que je me constitue une collection. Pensant que ça m'intéresserait. Pourtant, je n'ai pas souvenir d'avoir voulu en posséder. N'empêche que ma collection est devenue imposante grâce à un don d'un ancien collègue il y a quelques années.

Je possède également une collection plus inusitée. Plus d'une trentaine de gommes en paquets provenant de divers pays. Regroupées dans une boîte en métal. Qui sent autant la bubble gum que la menthe ou la cannelle. Des Chicklets qui viennent de Cuba. De la Hubba Bubba achetée au Mexique. De la Dentine rapportée de la France.

J'ai cessé elle aussi de l'enrichir il y a longtemps.

En fait, je réalise que je ne suis pas une vraie collectionneuse. Au bout d'un temps, je me lasse. Et la collection tombe dans l’oubli. Malgré tout, je suis incapable de m'en départir. C'est du sentimentalisme, sans aucun doute.

J’ai une grande collection de coquillages que je disperse sur les plages du monde. Peut-être l’avez-vous vue. Steven Wright

J'ai aussi eu quand j’étais petite une collection de pièces de 5 sous. Je le dis au passé composé parce que j’ignore où elle se trouve, si je la possède encore. Il faudrait que je cherche parmi mes albums de photos.

C'est ma grand-mère qui me l'avait constituée. Sur un carton brun. Des pièces de 5 sous collées grossièrement avec du scotch tape.  Depuis l'année de mon anniversaire de naissance. L'année dessous, écrite à la main. De sa main. Il manquait quelques pièces de monnaie pour la compléter.

Ma grand-mère avait fait la même chose pour mes deux sœurs. Et mes huit cousins et cousines. Je n'ose pas imaginer combien de temps il lui avait fallu pour ramasser toute cette monnaie.

Elle avait fait preuve d’une belle attention. Je me souviens de nos visages surpris et heureux quand nous avions eu son cadeau.

Où qu’elle soit, cette collection est de loin la plus chère à mon cœur.