La Prairie demande l’arrêt du remblayage de la carrière

La Prairie demande l’arrêt du remblayage de la carrière

La carrière de l’ancienne briqueterie de Meridian Brick.

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Le maire de La Prairie, Donat Serres, a demandé aux dirigeants de Meridian Brick de cesser les activités de remblayage de la carrière.

«Ils vont regarder le côté légal de l’entente qu’ils ont avec l’entreprise depuis sept ans», a-t-il indiqué lors de la séance du conseil municipal du 4 décembre.

Donat Serres a rappelé que la qualité de la terre convoyée répond aux normes du ministère de l’Environnement.

De plus, il a ajouté que La Prairie avait reçu jusqu’à date 72 000$ de la compagnie Meridian en guise de compensation pour la circulation des camions qui se déplacent sur son territoire. Ceux-ci accèdent directement au parc industriel.

Il n’est pas question que la carrière soit remblayée dans sa totalité, le nombre de tonnages permis de terre ayant été fixé à 110 000, a précisé le maire. Un chiffre qui n’a pas été atteint.

Le maire avait rencontré durant la semaine du 27 novembre, les responsables de Meridian Brick.

À cette occasion, les propriétaires de cette compagnie américaine ont indiqué qu’ils désiraient vendre le terrain à la suite de la fermeture de la briqueterie cet été.