Le refuge AMR déménage et change de nom

Le refuge AMR déménage et change de nom

Chats

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

La fin de l’année 2017 en sera une de changement pour le refuge pour animaux AMR à Saint-Constant, qui déménagera dans un bâtiment neuf à Delson d’ici février 2018. De plus, l’organisme portera le nom de la SPCA (Service pour la prévention de la cruauté animale) Roussillon. 

L’entrepreneur Lalonde & Brient sera en charge de la construction du nouvel édifice, rue Goodfellow, dans le parc industriel à Delson. La compagnie assurera l’investissement de 1,1, M$ et louera le nouveau bâtiment à la SPCA pour une durée de 10 ans.

«Il s’agit d’un service majeur dans la région et nous avions l’opportunité d’aider l’équipe afin qu’elle ait de meilleures conditions», affirme Nathalie Brient, directrice des finances chez Lalonde & Brient.

«Et on a tous l’amour des animaux!, ajoute-t-elle. Nos chiens viennent parfois avec nous au travail.»

Le nouveau bâtiment, d’une superficie de 5 500 pieds carrés, offrira de 30 à 40% plus d’espace pour les installations de la SPCA Roussillon.

Le bâtiment de la SPCA Roussillon à Delson aura un étage et une structure en acier.

«La différence se fera surtout dans la façon dont les locaux seront aménagés, explique Pierre Bourbonnais, directeur général de l’organisme. Il y aura de la lumière naturelle dans chacune des pièces où il y a aura des animaux, le système de ventilation sera plus adéquat et les gens pourront voir les animaux à adopter dès qu’ils entreront.»

Lalonde & Brient promet une «signature architecturale contemporaine qui s’harmonisera avec les constructions avoisinantes».

Un des principaux changements sera l’ajout d’un local pour que des vétérinaires puissent faire la stérilisation des animaux sur place, plutôt que dans un hôpital vétérinaire.

«Cette salle va faire une différence pour nous, mais nous ne remplacerons pas les autres soins offerts par les vétérinaires», précise M. Bourbonnais.

De Saint-Constant à Delson

La SPCA Roussillon a approché les municipalités qu’elle dessert et seules quelques-unes d’entre elles ont manifesté de l’intérêt.

«Nous avons eu beaucoup de soutien de la part de la Ville de Delson, affirme M. Bourbonnais. Ils ont modifié leur réglementation de zonage pour nous permettre de nous installer dans leur parc industriel.»

«Il s’agit d’un organisme très important pour la communauté et on souhaitait qu’il reste dans la région», enchaîne le maire de Delson, Christian Ouellette.

Porter le nom de SPCA, une appellation plus connue qu’AMR, «ouvrira des portes à l’organisme», croit le directeur général, en poste depuis février 2017.

«En termes de visibilité, ce changement fera avancer le refuge, dit M. Bourbonnais. Les gens que nous sollicitons pour des dons et des commandites reconnaîtront plus facilement notre organisme en portant le nom de SPCA.»

Ouverture en 2018

L’ouverture est prévue pour l’hiver 2018, un «moment stratégique» pour le déménagement des animaux, indique M. Bourbonnais.

«Ça se fera sur une durée de deux ou trois jours, explique-t-il. C’est la période la plus calme de l’année, alors ça nous aidera. Nous n’aurions pas pu faire la transition en juillet ou en août.»

Gilbert Lalonde, président-fondateur de Lalonde & Brient, Nathalie Brient, directrice des finances, Christian Ouellette, maire de Delson, Pierre Bourbonnais, directeur de la SPCA Roussillon, et Louis Houle, architecte du projet, ont procédé à une pelletée de terre symbolique, le mardi 10 octobre.