Saint-Philippe et Delson: une entente pour faciliter l’accès aux loisirs

Saint-Philippe et Delson: une entente pour faciliter l’accès aux loisirs

Le maire de Delson, Christian Ouellette, et la mairesse de Saint-Philippe, Lise Martin

Crédit photo : gracieuseté

Une entente entre les Villes de Delson et Saint-Philippe permettront aux citoyens d’avoir accès à une plus grande offre de loisirs.

Les citoyens qui s’inscrivent à des cours et des ateliers offerts par les deux municipalités n’auront plus à débourser de frais pour les non-résidents. L’entente, en vigueur depuis cet automne, permet aux citoyens de Delson de participer, par exemple, à un cours de yoga ou de zumba à Saint-Philippe en payant le tarif d’un Saint-Philippien. Et vice-versa.

À Saint-Philippe, ces frais additionnels représentaient 5$ pour une activité de 50$ et moins et 10$ pour une activité de plus de 50$, indique Marie-Josée Roy, directrice du Service des loisirs.

«Ce partenariat d’une durée de 10 ans va permettre à nos résidents d’avoir accès à une plus grande offre de cours», affirme-t-elle.

Une plus grande offre

Mme Roy soutient que les deux services de loisirs veulent offrir une programmation culturelle et sportive complémentaire, selon la popularité de certaines activités.

«Nous devons parfois annuler certains cours faute d’inscription, dit-elle. Les personnes qui veulent participer pourront y prendre part à Delson, au même tarif que les Delsonniens.»

Les deux Villes sont déjà partenaires au hockey mineur, au soccer et à la ringuette. Pour Mme Roy, il était donc «naturel» que leur union prenne de l’expansion.

L’entente s’étend aussi au patinage libre, puisque les résidents de Saint-Philippe auront également accès gratuitement au Centre sportif de Delson.

À noter que même si les Saint-Philippiens n’ont pas à débourser pour les frais de non-résidents, ils devront tout de même se procurer gratuitement une carte de loisirs de la Ville de Delson. Une preuve de résidence est nécessaire.