Service de transport CIT Richelain

On prône partout la responsabilité écologique de prendre le transport en commun. Mais jamais il n’est précisé à quel prix!

Aujourd’hui 26 avril, il fait un temps magnifique: 34 degrés Celsius dans un fabuleux coach où les fenêtres n’ouvrent pas et sans air climatisé. Maux de cœur, étourdissements, sueur, langueur, tout est inclus. Et si vous avez tiré le «ticket» chanceux, vous serez debout en plus. Sérieusement…

L’an dernier, en plein été et canicule, je faisais cette même plainte à Gestrans. Un an plus tard, le problème n’est toujours pas réglé!

Et que dire des autres bus? Les fenêtres ont été condamnées, de sorte qu’il est impossible de les ouvrir.

Donc, responsabilité écologique ou bien-être minimum? Je vous laisse décider, car moi j’ai besoin d’une douche et d’envoyer mon tailleur chez le nettoyeur.

Nathalie Mercier,

La Prairie