Le sport coule dans les veines de Vincent Laplante

Le sport coule dans les veines de Vincent Laplante

Le Sainte-Catherinois est membre du club de golf Triangle d’Or à Saint-Rémi.

Crédit photo : Gracieuseté

Vincent Laplante a tous les talents. Qu’il soit sur un terrain de basketball, de football ou de golf, l’athlète de 15 ans excelle. Il faut dire que la pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre, puisque les parents de l’adolescent ont toujours baigné dans le sport.

«Mon père, Sylvain Laplante, s’occupe du service des sports du Collège Charles-Lemoyne et ma mère a fait du volleyball et de l’athlétisme au niveau universitaire, raconte Vincent Laplante. Alors c’était pas mal sûr que je ferais du sport dans la vie.»

D’ailleurs, le Sainte-Catherinois dit avoir une photo de lui sur laquelle il tient un bâton de golf alors qu’il a à peine deux ans.

Quart-arrière au football et meneur de jeu au basketball, l’athlète estime que les sports qu’il pratique sont complémentaires.

«Le football améliore mon jeu de pieds et les qualités que je développe dans cette discipline m’aident tout autant au basket, donne-t-il en exemple. En fait, plus tu fais de sport et plus tu développes des qualités qui font de toi un athlète polyvalent.»

Conciliation sport-études

Même s’il a un horaire chargé, l’étudiant de secondaire III réussit aussi bien sur les bancs d’école que sur le terrain. D’ailleurs, il a remporté le titre de l’élève ayant le mieux concilié le sport et les études au dernier gala du service des sports du CCL. S’il arrive à tout faire, c’est qu’il met ses priorités aux bons endroits, estime-t-il.

«Les pratiques et les parties me demandent beaucoup de temps, mais j’essaie de bien écouter en classe et d’être à mon affaire», indique Vincent Laplante.

Au football, il occupe la position de quart-arrière.

Même s’il se plaît dans l’univers sportif, l’étudiant n’envisage pas pour autant d’en faire un métier.

Membre de l’Association des golfeurs professionnels du Canada, Sylvain Laplante est d’avis que son fils pourrait suivre ses traces comme entraîneur s’il le souhaitait.

«C’est un bon pédagogue et il est super avec les jeunes, indique-t-il. Cet été, il m’a donné un coup de main pour mon camp de golf et je le verrais bien comme entraîneur.»

Opinon que partage le principal intéressé.

«Je ne suis pas encore certain de ce que je veux faire plus tard, mais c’est une option que je considère», conclut Vincent Laplante.

 

Faits saillants

-Médaille d’argent au championnat national de basketball U15, le 29 juillet 2017.

-Médaille d’or aux championnats régional et interrégional avec son équipe de football cadette D2 au sein du RSEQ Montérégie la saison dernière.

-2e place dans un tournoi de Golf Québec grâce à une fiche de 77 au club Les Dunes de Sorel-Tracy, le 21 août 2017.