Sections

Le conte de fées de Jean-Sébastien Dea


Publié le 2 août 2017

Jean-Sébastien Dea a soulevé la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh

©Gracieuseté

Le 11 juin, Jean-Sébastien Dea a soulevé la Coupe Stanley pour une deuxième année consécutive avec les Penguins de Pittsburgh. Le joueur de La Prairie aimerait revivre ce moment une troisième fois la saison prochaine, mais cette fois en ayant joué au moins une partie éliminatoire. 

L’attaquant agissait à titre de black ace au sein de l’équipe. Ces joueurs sont rappelés du club-école à la fin de leur saison dans la Ligue américaine en vue des séries éliminatoires dans la Ligue nationale de hockey. Ils voyagent et s’entraînent avec les joueurs réguliers. Ils doivent être prêts à remplacer un joueur sur la formation partante en tout temps. Ça n’a finalement pas été le cas de Jean-Sébastien Dea, mais il affirme avoir acquis beaucoup d’expérience durant ces semaines passées avec Crosby, Malkin et compagnie.

Je parle encore à des gars avec qui j’ai joué au hockey mineur à La Prairie. C’est ça la beauté du sport.

Jean-Sébastien Dea, joueur des Penguins de Pittsburgh

«J’ai appris à mieux connaître les gars. Je sentais que je faisais partie de l’équipe. Kristopher Letang m’a pris sous son aile, raconte-t-il. J’ai réalisé que je n’étais pas si loin d’être partant dans la LNH. Je sais ce que ça me prend pour y arriver.»

Premier match

L’athlète de 23 ans avait joué une partie en saison régulière avec les Penguins lorsque ces derniers l’ont rappelé à la fin de la saison. Le Laprairien se rappellera toute sa vie ce premier match, en avril, contre les Rangers de New York.

«Je devais jouer trois matchs en trois soirs sur la route avec le club-école de Wilkes-Barre, explique-t-il. Après le 2e, les dirigeants m’ont annoncé que je partais pour New York rejoindre les Penguins.»

«Aussitôt que je l’ai su, j’ai appelé mes parents à 1h du matin, poursuit-il. Ils sont montés à New York en voiture. Mes amis ont pris l’avion pour venir me voir.»

L’ancien des Huskies de Rouyn-Noranda a vécu un moment «exceptionnel» au Madisons Square Garden.

«J’ai eu de la misère à dormir la veille, avoue-t-il. C’était mon rêve de jeunesse. Maintenant, je ne veux pas m’arrêter là, mais je peux dire que je l’ai fait.»

Souvenirs de La Prairie

Il s’est écoulé 20 ans depuis que Jean-Sébastien Dea a donné ses premiers coups de patin à La Prairie. Il s’est mis au patinage artistique à l’âge de 3 ans.

«Je traînais toujours mes petits bâtons de hockey de plastique à l’aréna, raconte-t-il. J’ai changé pour le hockey.»

Le jeune homme soutient avoir gardé de beaux souvenirs de son hockey mineur dans la région.

«Je me souviens que l’Association de La Prairie a toujours été très bien organisée et qu’elle faisait du bon travail», mentionne-t-il.

Faire sa place

L’attaquant est présentement en négociation pour un nouveau contrat avec les Penguins de Pittsburgh. Il aimerait se tailler une place au sein de la formation partante, mais garde les deux pieds sur terre.

«Je suis encore jeune, convient-il. Il y a beaucoup de joueurs qui arrivent plus sur le tard. Peu importe la position où je serai – il joue au centre ou à l’aile droite – je vais faire mon travail.»

Saisons Équipe Ligue Parties joues Buts Aides Points

2013-2014            

Huskies de Rouyn-Noranda

Ligue de hockey junior majeur du Québec

65

49

26

75

2014-2015                        

Penguins de Wilkes-Barre Scranton

 

Ligue américaine de hockey

43

10

11

21

2014-2015

Wheeling Nailers                      

Ligue de hockey East Coast

14

4

3

7

2015-2016                        

Penguins de Wilkes-Barre Scranton

 

Ligue américaine de hockey

75

20

16

36

2016-2017            

Penguins de Wilkes-Barre Scranton

 

Ligue américaine de hockey

73

18

16

34