Stationnements payants : Vous prenez les clients en otage

Je m’oppose aux stationnements payants, autant au CLSC que pour les résidences ou CHSLD.

On nous dit que les gens en résidence ne reçoivent pas assez ou pas de visite et cette politique risque d’aggraver cette situation.

Quand nous allons au CLSC pour des prélèvements, on peut y attendre plus que deux heures. Alors, votre gratuité pour 30 minutes c’est une blague!

L’organisation étant ce qu’elle est, vous prenez les clients en otage car nous n’avons pas le choix.

Nous devons nous rendre au CLSC pour consulter notre médecin de famille. Je considère ces frais comme afférents et donc illégaux.

Je crois que cela va forcer les médecins à sortir des CLSC et ainsi, nos deux docteurs dirigeants qui poussent pour les cliniques privées vont réussir leur objectif et terminer de démanteler nos CLSC.

Je comprends que vous ayez besoin de plus d’argent comme tout le monde. Il y a sûrement une autre façon de combler votre manque, entre autres en gaspillant moins et en rationnalisant davantage, principalement du côté des cadres, ou en insistant pour avoir plus de ressources auprès du ministre. Surtout en ne coupant pas dans les services aux citoyens. Malheureusement, c’est déjà fait à mon CLSC.

Dans l’espoir d’une meilleure solution.

Monique Gautier,

Candiac