Une tyroliene oui, mais pas dans ma cour

Une tyroliene oui, mais pas dans ma cour

Les travaux ont été stoppés au parc multifonctionnel après la rencontre entre le maire et les citoyens de la rue Tougas.

Crédit photo : Le Reflet - Joëlle Bergeron

La tyrolienne demandée par les élèves siégeant sur le Conseil des jeunes de Saint-Constant devait être installée dans le parc multifonctionnel. Or, à la suite de plaintes de résidents de la rue Tougas, l’administration a fait marche arrière.

Le jeudi 28 septembre, Mme Dutil déplorait que la Ville n’ait pu trouver un meilleur emplacement pour le projet, puisque la structure haute de 14 pieds allait donner directement dans sa cour. Lorsqu’elle a téléphoné au Reflet, la machinerie était à l’œuvre derrière chez elle.

La Constantine qui habite un cottage craignait que l’installation brime son intimité.

«Pour le moment, la piste cyclable est à une distance raisonnable des maisons et c’est parfait comme ça, a-t-elle indiqué. Mais même si je mettais des lattes dans ma clôture et des haies de cèdres, les gens vont quand même avoir une vue directe chez nous lorsqu’ils seront en haut.»

La Constantine a dit avoir écrit à sa conseillère de district, Chantale Boudrias, et avoir appelé plusieurs fois à l’hôtel de ville avant d’obtenir des réponses.

Changement de cap

Après une rencontre entre le maire Jean-Claude Boyer et d’autres voisins de la rue Tougas, l’administration a décidé de relocaliser la structure.

«On ne fait pas une consultation publique chaque fois qu’on annonce un projet parce que le processus serait trop lourd, explique Mme Boudrias. Mais bien humblement, on n’avait pas réalisé que la tyrolienne serait aussi près des résidences. Après discussion avec les citoyens concernés, on a stoppé les travaux et on va tâcher de trouver un autre emplacement rapidement pour ne pas perdre notre subvention.»

Le nouvel emplacement n’a pas encore été choisi. Le projet demandé par les jeunes est financé grâce aux 10 000$ reçus du Grand Défi Pierre-Lavoie pour la ville la plus accueillante et d’un don de 15 000$ de la Caisse Desjardins.

Au départ, la Ville avait considéré le parc multifonctionnel comme étant la localisation idéale, car la tyrolienne aurait été à proximité d’une garderie, d’une aire d’exercices et d’une piste multifonctionnelle.

Très sécuritaire

La Ville de Saint-Constant assure que la tyrolienne qui sera inaugurée cet automne est certifiée IPEMA-CSA et conforme aux exigences de la norme canadienne pour les aires de jeux. L’assise est à approximativement 30 pieds et une surface de protection du sol sera aménagée.

«Ce n’est pas une tyrolienne comme on en voit dans les publicités, mais bien une tyrolienne pour enfant, explique Manon Mainville, directrice des communications à Saint-Constant. La vitesse n’est pas très grande étant donné que nous n’avons que 3 pieds de dénivelé sur 80 pieds de course.»