Une escouade du bonheur et de la santé

Une escouade du bonheur et de la santé

Une vingtaine d'élèves de l'école Jacques-Leber à Saint-Constant font partie de l'escouade du bonheur qui cuisine des repas pour les familles dans le besoin.

Depuis septembre, une vingtaine d’élèves de l’école secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant s’affairent aux fourneaux pour aider des familles moins nanties, des élèves et la communauté.

Appelée «L’escouade du bonheur de Jacques-Leber», l’équipe cuisine des repas chauds et complets pour des familles dans le besoin à raison de deux fois par mois et des collations d’après-midi pour l’ensemble des élèves de l’école deux fois par semaine.

L’escouade concocte aussi des repas et des desserts pour la popote constante, un organisme qui nourrit des personnes qui incapables de se faire à manger, et des soupes pour la guignolée.

Le projet a été lancé par l’enseignante Alexandra Couéry dans le but d’offrir des ateliers de cuisine aux élèves afin qu’ils puissent ensuite faire la distribution de repas sains et équilibrés.

Ce n’est pas la première escouade du genre à cette école, puisqu’une équipe similaire a œuvré par le passé.

Finaliste à un concours

L’escouade du bonheur de l’école Jacques-Leber a obtenu 1000$ par le biais du programme Métro Croque santé. Elle pourrait obtenir une somme équivalente étant donné qu’elle a été retenue parmi les cinq finalistes sur les 1000 projets que Métro subventionne.

D’ici le 17 mai, les gens sont invités à voter sur la page Facebook de cet épicier pour le projet qu’ils considèrent le plus original, susceptible de perdurer et qui a des impacts sur les habitudes alimentaires des élèves.

Les autres écoles en nomination sont Adrien-Gamache de Longueuil, l’Escabelle de Québec, Garnier de l’Ascension-de-Notre-Seigneur et Saint-Pie-X de Magog.