Une Saint-Philippienne remporte le Concours J’te clip

Une Saint-Philippienne remporte le Concours J’te clip

Le Dr Michel Boivin

Marie-Jade Dubé-Côté a remporté la première édition du concours intergénérationnel J’te clip grâce à une courte vidéo présentant sa grand-mère paternelle de 83 ans.

Accompagnée de la vedette de son film, la lauréate a reçu la bourse Lucie Chagnon de 3 000$, lundi soir, au Club de golf de Saint-Lambert.

Le jury était constitué du journaliste Marc Cassivi, de l’auteure Fabienne Larouche, du réalisateur Mathieu Roy et du Dr David Lussier. Raphaël Grenier-Benoît, Vincent Graton et Jean-Pierre Coallier agissaient à titre de coprésidents intergénérationnels.

«Je suis super choyée, affirme la diplômée du collège Dawson en photographie. Je retourne aux études, alors je vais me servir de ce montant pour payer mes frais de scolarité et aussi pour gâter ma grand-mère parce que c’est un peu grâce à elle si j’ai gagné.»

Tourné en noir et blanc, le clip très minimaliste et muet de la cinéaste de 21 ans présentait une Simone Bernatchez, alias Mimi, joueuse et mélancolique.

«Les jurys ont été impressionnés par la qualité de l’esthétisme de cette vidéo, indique Isabelle Monette, responsable des communications. Ils l’ont trouvée aussi très touchante.»

Marie-Jade, qui faisait ses premiers pas derrière la caméra, est fière d’avoir été récompensée dans un domaine où elle apprend encore.

Grâce aux talents de sa petite-fille, Mimi est maintenant une star aux Jardins du Couvent à Marieville, où elle demeure.

La cause

Lancé en février 2015, le concours invitait les 13 à 25 ans à réaliser un clip sur un aîné qui les inspire. Grâce aux efforts des candidats et de leurs admirateurs, 14 710$ ont été amassés au profit de la Fondation Institut de gériatrie de Montréal et de son centre de promotion de la santé AvantÂge. «Plus d’une trentaine de films plus surprenants les uns que les autres ont été déposés. Forts du succès de la première édition, nous commençons déjà la préparation du concours pour 2016», a indiqué Francine Senécal, directrice générale de la fondation.