La Ville de La Prairie ensorcelée par la Borgnesse

La Ville de La Prairie ensorcelée par la Borgnesse

Une sorcière géante installée à l’intersection du chemin de Saint-Jean et du boulevard Taschereau offre un avant-goût des festivités.

Crédit photo : Gracieuseté - Ville de La Prairie

La Borgnesse, une Amérindienne qui a été bannie de la ville sur la base d’accusations de sorcellerie il y a plusieurs siècles, a choisi  d’effectuer son retour à la Grande fête de l’Halloween qui se déroulera dans le Vieux-La Prairie, le samedi 28 octobre.

«La magie et la sorcellerie seront au cœur des festivités», a annoncé le maire Donat Serres.

Pour l’occasion, le sentier familial deviendra celui de «La forêt des maléfices» et la populaire maison hantée, «Le tribunal de la sorcellerie». La zone enfants sera dédiée à la magie et à l’univers de la série Harry Potter. L’animation de rue et les spectacles de musique seront, eux aussi, inspirés par l’histoire de la Borgnesse.

En plus de la Borgnesse, les participants à la Grande fête de l’Halloween pourront rencontrer les pompiers de La Prairie. Ils distribueront des bonbons et des piles neuves destinées aux avertisseurs de fumée. Des organismes accrédités par la Ville et les partenaires seront aussi présents.

La Grande fête de l’Halloween du Vieux-La Prairie est possible grâce à la collaboration d’un comité de bénévoles et réalisée grâce au soutien de plusieurs partenaires. Elle attire plus de 10 000 personnes depuis 17 ans.

Un conte pour les enfants

Riche d’histoires, de traditions et de coutumes, La Prairie profite des célébrations entourant le 350e anniversaire de la ville pour mettre de l’avant une légende inspirée de la Borgnesse, cette Amérindienne dotée du don de voyance. Un conte relatant son histoire, Mathilde et la sorcière de La Prairie, sera d’ailleurs distribué gratuitement aux élèves de la maternelle à la 2e année du primaire prochainement.  L’auteure et illustratrice est la Laprairienne Michelle Cloutier.