500 personnes à l’ouverture du marché bio-local à Candiac

500 personnes à l’ouverture du marché bio-local à Candiac

Le maire de Candiac, Normand Dyotte, et Geneviève Cousineau, fondatrice de l’obnl Le marché bio-local, entourés d’élus et de membres de l’équipe du marché.

Crédit photo : Gracieuseté

L’ouverture du marché bio-local à Candiac a attiré plus de 500 personnes aux abords de l’hôtel de ville, le 15 mai. Les tables des huit producteurs présents ont presque toutes été vidées.

Déjà 30 minutes après l’inauguration, Le Reflet, présent sur les lieux, a constaté l’engouement des gens qui se bousculaient devant les kiosques.

Deux Candiacoises vivant à la résidence Chartwell, devant le marché, ont exprimé leur bonheur au Journal.

«On va venir chercher nos légumes ici tous les mercredis! C’est une belle initiative», a dit l’une d’elles.

De leur côté, les organisateurs étaient plus qu’heureux.

«Ç’a été une réussite pour tous!, se réjouit Geneviève Cousineau, instigatrice du projet. Les consommateurs m’ont exprimé leur satisfaction de la fraîcheur et de la qualité des produits. Tout le monde est reparti avec un grand sourire!»

La laprairienne indique que les mêmes produits seront disponibles la semaine prochaine, soit des plants potagers, des fines herbes, des fleurs, des produits du verger, des pousses, du fromage et du pain. Ce dernier a été vendu en totalité après seulement une heure.

«Certains disaient que c’était utopique, voire même impossible, que ce type de marché [qui propose seulement des produits biologiques et locaux] fonctionne. C’est le premier de ce genre au Québec et il est unique», a souligné Mme Cousineau.

Présent à l’ouverture du marché, le maire de Candiac, Normand Dyotte, s’est dit fier du succès.

«Il y a eu beaucoup d’engouement sur les réseaux sociaux, les gens demandaient et attendaient le marché. Je suis très heureux!» s’est-il exclamé.

M. Dyotte ajoute que la Ville prévoit plus d’espace si nécessaire et, même, un autre emplacement l’année prochaine si le marché bio-local grandit. Il précise aussi que présentement, l’endroit est idéal pour les gens qui débarquent au stationnement incitatif à proximité.

Des élus du conseil municipal, Mohamed Adli du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, ainsi que Mathieu Durocher, attaché politique du député provincial de La Prairie, Christian Dubé, étaient notamment présents.

«C’est une bonne façon de faire découvrir et de rendre accessible les produits bio directement des producteurs», a constaté M. Durocher.

Le marché bio-local se tiendra tous les mercredis, de 15h à 19h, jusqu’au 16 octobre.

Commenter cet article

avatar