Moins de crimes, mais plus d’accidents sur le territoire en 2018

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Moins de crimes, mais plus d’accidents sur le territoire en 2018
(Photo : Le Reflet - Archives)

Alors que le taux de criminalité sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Roussillon a diminué de 3,06% en 2018, le pourcentage d’accidents de la route a grimpé de 3,37%, d’après le rapport d’activités du corps policier municipal rendu public le 17 septembre. Le Reflet a relevé certains faits saillants.

Crimes

3 484

La Régie dénombre 3 484 crimes perpétrés en 2018, soit 110 de moins qu’en 2017. Les crimes dits «divers» comme le délit de fuite, la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l’alcool et la possession de substances illégales s’avèrent les plus fréquents, selon le rapport.

Les crimes contre la personne, soit les agressions sexuelles ou armées, les voies de fait et le harcèlement criminel, sont en légère baisse, à l’instar des crimes contre la propriété qui ont également diminué.

Candiac: 580 crimes, soit 248 divers, 216 contre la propriété et 116 contre la personne

Delson: 265 crimes, soit 96 divers, 122 contre la propriété et 47 contre la personne

La Prairie: 837 crimes, soit 286 divers, 377 contre la propriété et 174 contre la personne

Saint-Constant: 978 crimes, soit 413 divers, 318 contre la propriété et 247 contre la personne

Saint-Mathieu: 63 crimes, soit 21 divers, 23 contre la propriété et 19 contre la personne

Saint-Philippe: 175 crimes, soit 49 divers, 84 contre la propriété et 42 contre la personne

Sainte-Catherine: 586 crimes, soit 244 divers, 186 contre la propriété et 156 contre la personne

Accidents de la route

1 595

Le corps policier a rapporté 1 595 accidents de la circulation en 2018, soit 52 de plus qu’en 2017. Les accidents matériels qui n’ont fait que de la tôle froissée et aucun blessé sont les plus nombreux sur le territoire. Comme en 2017, deux accidents mortels sont survenus. Les policiers ont émis moins de constats d’infraction en 2018. Un total de 34 835 ont été donnés, soit 702 de moins qu’en 2017. C’est à La Prairie que le plus grand nombre de constats d’infraction a été émis.

Les policiers ont été impliqués dans 21 poursuites de véhicules dans l’exercice de leurs fonctions. Six de ces poursuites ont été initiées pour des motifs d’infractions au Code criminel, une pour une personne suicidaire et 13 pour des infractions relatives au Code de la sécurité routière, selon le rapport. Aucune personne n’a été blessée.

Candiac: 327 accidents, soit 58 avec blessé, 267 avec dommages matériels et 2 délits de fuite

Delson: 126 accidents, soit 28 avec blessé, 95 avec dommages matériels et 3 délits de fuite

La Prairie: 392 accidents, soit 91 avec blessé, 297 avec dommages matériels et 4 délits de fuite

Saint-Constant: 441 accidents, soit 2 mortels, 111 avec blessé, 322 avec dommages matériels et 6 délits de fuite

Saint-Mathieu: 40 accidents, soit 13 avec blessé, 25 avec dommages matériels et 2 délits de fuite

Saint-Philippe: 74 accidents, soit 19 avec blessé, 51 avec dommages matériels et 4 délits de fuite

Sainte-Catherine: 195 accidents, soit 41 avec blessé, 152 avec dommages matériels et 2 délits de fuite

Enquêtes

1 523

L’Unité des enquêtes de la Régie intermunicipale de police Roussillon a travaillé sur 1 523 dossiers en 2018. De ce nombre, 620 ont été solutionnés, 782 sont toujours ouverts, 56 ont été jugés non fondés et 65 ont vu la plainte être retirée. Parmi ses faits saillants, le service de police note qu’elle a mis fin à un réseau de vols d’autos qui opérait sur le territoire. Un enquêteur a été assigné à cette affaire à temps plein.

Autres faits saillants

-Implantation du programme Café avec un policier qui permet aux citoyens de discuter avec un agent dans une ambiance conviviale dans différents endroits sur le territoire;

-Maintien des ententes entre la Régie et les écoles secondaires Jacques-Leber à Saint-Constant et de la Magdeleine à La Prairie afin d’assurer la présence d’un policier préventionniste sur place;

-Assistance à la Sûreté du Québec pour la détention de 59 personnes;

-Entente avec la Ville de Mercier pour la détention et l’identification des prévenus.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des