Le service de premiers répondants suspendu à Saint-Constant et Sainte-Catherine

Par Hélène Gingras
Le service de premiers répondants suspendu à Saint-Constant et Sainte-Catherine
Scène d'accident. (Photo : Le Reflet - Archives)

La Régie intermunicipale d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine a suspendu son service de premiers répondants, le temps de la pandémie.

«Nous avons suivi la recommandation du responsable du programme des premiers répondants au Québec, le docteur Ross, afin de maintenir le service d’incendie le plus intact possible au cours des prochaines semaines, explique Alexandre Tremblay, directeur de la Régie intermunicipale d’incendie de ces deux villes. Montréal a aussi fait ce choix.»

Il précise néanmoins que les premiers répondants continuent de se déplacer en soutien aux ambulanciers, ainsi que sur les scènes d’accidents.

Le fait qu’ils ne répondent plus aux appels médicaux n’aura pas d’impact, rassure-t-il.

«En ce moment, nos services ambulanciers sont très efficaces, observe-t-il. Nous sommes très bien couverts par la caserne [des paramédics] à Delson.»

M. Tremblay note également que le nombre d’appels nécessitant leur intervention a beaucoup diminué ces dernières semaines. De plus, l’apparition de la COVID-19 au pays avait fait en sorte que certaines manœuvres des premiers répondants ont cessé d’être pratiquées, afin de les protéger du virus.

«Il n’y a plus de valeur ajoutée à avoir un service de premiers répondants en ce moment», selon lui.

Il ajoute néanmoins que la situation est «réévaluée de jour en jour».

Un choix différent

Le Service d’incendie de La Prairie, qui englobe aussi celui de Saint-Philippe/Saint-Mathieu, a choisi pour sa part de doter ses travailleurs d’équipements de protection respiratoire, afin de continuer à offrir le service de premiers répondants. De plus, il a adapté les horaires sur 24 heures, de manière à réduire les risques de contagion possibles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des