Actualités

Auto-injecteur d’épinéphrine : l’allié des personnes allergiques

jeudi le 21 octobre 2021
Modifié à 8 h 29 min le 22 octobre 2021
Par Textuel

L’auto-injecteur d’épinéphrine peut permettre de sauver des vies. (Photo gracieuseté)

Choc anaphylactique. Voilà une expression bien connue des personnes souffrant d’allergies sévères (ex. : insectes piqueurs ou aliments) et des membres de leur entourage. Cette réaction grave nécessite en effet une intervention rapide, car elle peut mener à un décès. Par chance, il existe un traitement d’urgence portatif permettant souvent d’éviter le pire : l’auto-injecteur d’épinéphrine. 

Version synthétique de l’adrénaline, l’épinéphrine est une substance produite naturellement par le corps humain. Ce médicament, distribué sous les marques EpiPen, Allerject, Auvi-Q et Emerade, notamment, permet de freiner les signes de la réaction allergique lorsqu’il est injecté dans la cuisse d’une personne en crise.

Touchant de nombreux organes, le choc anaphylactique survient peu après le contact avec un allergène. Voici quelques-uns de ses symptômes :

•    Enflure, rougeurs et démangeaisons des muqueuses et de la peau;
•    Difficultés à respirer (ex. : toux, sensation de rétrécissement de la gorge);
•    Palpitations cardiaques;
•    Transpiration abondante;
•    Problèmes digestifs (ex. : crampes, diarrhée, vomissements);
•    Maux de tête;
•    Étourdissements;
•    Chutes de pression.

L’effet de l’épinéphrine dure de 15 à 20 minutes seulement, c’est pourquoi il est préférable d’avoir plusieurs injecteurs à portée de main, surtout si l’on demeure loin d’un hôpital. D’une façon ou d’une autre, il faut retenir que la personne en réaction allergique doit être conduite à l’urgence dans les plus brefs délais. 

Pour en savoir plus sur les types d’auto-injecteurs offerts sur le marché, consultez un allergologue.

Savoir comment l’utiliser 
Lorsqu’un feu débute, ce n’est pas le moment d’apprendre le fonctionnement de votre extincteur, car chaque seconde permet à l’incendie de prendre de l’ampleur. C’est le même principe avec l’auto-injecteur d’épinéphrine : il ne faut surtout pas attendre d’avoir une réaction allergique sévère pour commencer à lire les instructions!

De plus, tous les membres de l’entourage immédiat d’un individu allergique devraient connaître le fonctionnement de son auto-injecteur. La raison est que dans bien des cas, la réaction est si forte que la personne est incapable de l’utiliser sur elle-même.

(Source : Textuel)

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous