Accident mortel pour un camionneur de Saint-Constant : la chaussée glacée est en cause, confirme la coroner

Accident mortel pour un camionneur de Saint-Constant : la chaussée glacée est en cause, confirme la coroner

La perte de contrôle en raison de la chaussée glacée a été fatale au camionneur.

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Le décès de Stéphane Viens survenu sur l’autoroute 15, le 26 février, à Saint-Jacques-le-Mineur est attribuable à la chaussée glacée, a conclu la coroner Me Karine Spénard dans son rapport dont Le Reflet a obtenu copie.

«(…) la chaussée était glacée et très glissante, (…) et des traces de dérapage ont pu être observées sur la route. Trois autres collisions routières sont d’ailleurs survenues au même endroit de façon contemporaine à l’événement ayant coûté la vie à M. Viens», écrit la coroner.

Elle rappelle que le camionneur de Saint-Constant ne souffrait d’aucune pathologie qui puisse expliquer les circonstances de son décès et qu’il n’avait pas d’idées suicidaires.

Le rapport indique que M. Viens était au téléphone sur la fonction mains libres vers 5h40 au moment de l’accident. Il faisait part à un ami des conditions routières. C’est ce dernier témoin auditif de l’accident qui a communiqué avec le 911.

À l’arrivée des ambulanciers, indique la coroner, M. Viens était en arrêt cardiorespiratoire. Son décès a été constaté à l’hôpital Anna-Laberge. Le camionneur était âgé de 53 ans.

 

Commenter cet article

avatar