Appel frauduleux en provenance d’un numéro avec notre indicatif régional, quoi faire?

Par François Charron
Appel frauduleux en provenance d’un numéro avec notre indicatif régional, quoi faire?

On est plusieurs à recevoir des appels frauduleux au nom de la GRC, l’Agence du Revenu, Microsoft ou autres grandes compagnies. Le hic, c’est que ces appels sont souvent faits à partir d’un de nos codes régionaux, voire même avec notre numéro! Du moins en apparence.

Les appels frauduleux ne datent pas d’hier, mais les techniques évoluent avec le temps et les technologies.

Combien de fois reçoit-on le fameux appel automatisé en anglais de la « GRC » ou de l’ARC » comme quoi on leur doit de l’argent et bla-bla-bla?

Le problème, c’est qu’avant on pouvait facilement les identifier. On voyait l’indicatif régional qui n’était souvent pas au Canada et on se doutait qu’il ne s’agissait pas d’un vrai appel.

Maintenant, ce sont des appels avec notre indicatif régional qui est affiché. Parfois, c’est même notre numéro de téléphone qui est « utilisé » pour masquer le vrai numéro qu’utilisent les fraudeurs.

Comment les fraudeurs utilisent notre indicatif régional ou numéro de téléphone

Il est malheureusement trop simple pour n’importe qui de masquer son vrai numéro de téléphone et d’en afficher un autre.

Cette technique s’appelle du « Spoofing » ou des « Spoof Calls ».

Il existe des sites et applications, qui pour quelques dollars, nous permettent de changer le numéro qui est affiché lorsque fait un appel téléphonique.

Les fraudeurs utilisent donc ces plateformes pour lancer leurs appels. Ces derniers vont utiliser des numéros avec un indicatif régional similaire aux numéros qu’ils vont tenter de rejoindre.

Les numéros affichés par le spoofing sont générés aléatoirement de sorte qu’il se peut que ce soit carrément notre numéro qui soit utilisé bien que nous n’ayons jamais fait l’appel.

Quoi faire contre ces appels frauduleux?

Le premier réflexe que l’on peut avoir est de vouloir bloquer le numéro de téléphone qui nous a appelé. Le problème, c’est que ça ne bloque pas le vrai numéro du fraudeur, mais bien le numéro qui était affiché.

À l’inverse, si c’est notre numéro qui est utilisé, il n’y a pas grand-chose d’autre à faire que d’attendre que les fraudeurs se tannent de notre numéro et en utilisent un autre. Dans un cas extrême, on peut demander à notre fournisseur de télécommunication de changer carrément notre numéro.

Mais tout cela ne règle pas le problème et malheureusement, il n’existe pas de solutions magiques pour filtrer ce genre d’appels.

Ainsi, raccrocher et ne pas répondre aux fameux messages est évidemment la chose à faire.

Cependant, il existe une solution simple pour les faire ch**r en retour et réduire leur nombre d’appels.

Il suffit de les faire patienter au bout du fil en prétextant qu’on va aller chercher quelque chose ou qu’on doit juste aller faire une petite tâche.

En occupant la ligne de la sorte, on empêche les fraudeurs de faire d’autres appels et de pincer d’autres personnes.

Mais bon, ça, c’est si on se sent du genre baveux. Autrement, il suffit de raccrocher ou carrément ignorer l’appel.

Protégez-vous des arnaques et fraudes sur le web grâce à fraudeweb.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bouthillette René
Bouthillette René
6 jours

Les appels se sont distancés à devenir inexistants le jour où j’ai accédé à la ligne de l’agent sous leurs directives et en devenant si vulgaire dans mes propos et propositions avec des nuances précises dépendant du sexe de l’agent .