Arrestation de trois suspects liés à une «horrible histoire» de proxénétisme à Longueuil

Par Ali Dostie
Arrestation de trois suspects liés à une «horrible histoire» de proxénétisme à Longueuil
(Photo : Gracieuseté SPAL)

Trois individus ont été arrêtés, le matin du 6 mai, en lien avec ce que le Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL) décrit comme une «horrible histoire» de proxénétisme, qui a fait une victime d’âge mineure. Des perquisitions ont été effectuées dans deux résidences.

En février, une jeune adolescente a fait la rencontre de Marc Frappier, 37 ans, et Kamille Béchard, 28 ans. La victime souhaitait obtenir un tatouage de la part de Frappier, reconnu comme tatoueur.

«Lors de différentes rencontres en février et mars 2020, la victime est incitée par le duo à consommer des drogues et subit également des agressions sexuelles de la part de ces deux suspects», indique le SPAL.

Elle sera forcée par Christian Lamer, 33 ans, à se soumettre à des actes sexuels. Lamer est un acolyte de Frappier.

«La victime subira aussi une agression sexuelle de la part d’un client, qui après avoir été contacté par un des suspects, s’est présenté à l’endroit où se trouvait celle-ci pour en abuser sexuellement», détaille le SPAL.

La victime a été incitée par ces suspects – qui la savaient mineure – à se prostituer.

DPJ et enquête

Un signalement a été effectué à la DPJ et le SPAL a lancé une enquête. La victime a porté plainte en mars.

Les trois suspects ont comparu au palais de justice le 7 mai et feront face à de multiples accusations, dont proxénétisme, agression sexuelle, séquestration et production de pornographie juvénile, avoir rendu du matériel sexuellement explicite à une personne de moins de 18 ans, trafic de drogue et avoir recruté une mineure pour rendre des services sexuels.

Frappier et Lamer possédaient des antécédents criminels en matière de drogue, et violence.

«L’enquête est toujours en cours, alors que «certains éléments nous portent à croire que les suspects pourraient avoir fait d’autres victimes», mentionne le Service de police.

Ces personnes sont invitées à contacter les enquêteurs du Service de police de Longueuil au 450 463-7192. (A.D.)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des