Billet d’humeur : Héros dans l’ombre

Par Hélène Gingras
Billet d’humeur : Héros dans l’ombre
Papa et son enfant. (Photo : Depositpohotos)

Connaissez-vous des bénévoles qui agissent dans l’ombre?

Mon père a été honoré par la Ville de Delson, récemment. Il a été intronisé au Temple de l’action bénévole de la municipalité. J’y étais, évidemment, avec les membres de ma famille. Je pense que la petite cérémonie de reconnaissance m’a plus touchée que lui.

D’abord, j’étais surprise quand la Ville nous ait contactés cet hiver après avoir pensé à lui. Parce qu’à force de côtoyer les gens, on oublie les petits gestes qu’ils posent au quotidien. Tant ils sont une extension d’eux-mêmes. Et nous apparaissent comme étant naturels, voire ordinaires. Dans cet esprit, on ne s’attend pas à ce que quelqu’un puisse vouloir les mettre en lumière.

Et pourtant, quand on additionne chaque petite implication de certaines personnes, on se rend compte que ça commence à faire pas mal. À faire pas mal de bien à notre communauté.

Mon père a été bénévole pendant plus de 30 ans pour le Club de pétanque de Delson. Il a aussi été un des bénévoles de la première heure du Club des copains à Delson, il y a 20 ans. Impliqué dans la guignolée et les collectes de sang principalement. Il a aussi été chauffeur pendant 17 ans pour la Popote constante à Saint-Constant afin de livrer des repas chauds aux bénéficiaires. Faire des courses. Etc.

Si sa santé ne s’était pas fragilisée il y a deux ans, je suis certaine qu’il serait encore impliqué tout autant. Tant c’est en lui.

D’aussi loin que je me souvienne, je l’ai vu donner un coup de main. Qu’il ait donné son nom à l’avance ou pas. En offrant de contrôler le trafic à un événement. D’assurer la sécurité. Je ne compte plus les fois où il s’est déguisé en père Noël. Et quoi encore?

«Si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement.»

-Philippe Geluck dans Le Chat à Malibu

Pendant son hommage, une dame m’a abordée pour me demander si mon père avait déjà été impliqué à l’aréna de Ville LaSalle. Municipalité où il a œuvré toute sa vie à titre de facteur. Je lui ai dit que c’était bien possible. Elle se souvenait très bien de lui. Et elle était bien contente de pouvoir le revoir. Comme quoi il ne faut sous-estimer chaque petit geste que l’on pose.

Bonne fête des Pères papa! Et merci pour ta leçon d’implication.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des