Billet d’humeur : La reine du dentiste

Par Hélène Gingras
Billet d’humeur : La reine du dentiste
Patiente chez le dentiste. (Photo : Depositphotos)

Avez-vous déjà eu une couronne dans la bouche?

J’avais un rendez-vous galant avec mon dentiste jeudi. Une rencontre de trois heures. Rien de moins. Pour mettre fin à une saga qui durait depuis le printemps.

Depuis presque quatre mois, je mangeais d’un seul côté de la bouche. Viande. Fruits. Légumes. Chips. En raison d’un mal de dents. Qui s’est déclenché au milieu de la nuit. Pendant un week-end.

Au début, je ne comprenais pas ce qui se passait. J’éprouvais un choc électrique d’une intensité inouïe quand j’essayais de mastiquer de ce côté. Une molaire en haut à droite me faisait souffrir. J’ai dû finir par éviter tout contact entre mes dents d’en haut et d’en bas. Sous peine de grimacer. D’avoir mal.

Puis, j’ai commencé à vouloir replacer le plombage. À le rentrer plus profondément sous ma dent. Avec mon pouce directement. Parce que ça me procurait un soulagement. Quoique très temporaire.

J’avais parfois un léger goût de sang dans la bouche.

En pleine COVID-19, le nerf de cette dent a fait ses derniers soubresauts. Qui m’a forcée à prendre des Tylenol aux quatre heures pendant une semaine. Alors que je travaillais comme jamais. J’avoue avoir trouvé la semaine longue.

Je me rappelais qu’un mal de dents peut être très souffrant. D’autant plus quand il est impossible de visiter son dentiste. Dès qu’il a pu rouvrir ses portes, j’ai eu un rendez-vous en urgence. Suivi de la prise d’antibiotiques. De la confirmation qu’un traitement de canal était nécessaire. Et enfin de l’installation d’une couronne. Pour finaliser le tout.

En raison de la pandémie, il s’est écoulé plus de temps que normalement pour enchaîner les multiples rendez-vous. Conséquence? Je n’avais pas mangé normalement depuis des lustres.

C’est fou comment le cerveau s’habitue rapidement à une nouvelle situation. À une douleur. Et qu’il nous fait penser de ménager la partie de notre corps qui est endolorie. Souffrante.

Je me suis mordue la lèvre deux fois chez le dentiste. Après l’installation de ma couronne. Parce que j’avais perdu l’habitude de mordre normalement.

Encore aujourd’hui, mon cerveau doit envoyer des signaux à ma bouche. Comme quoi je peux mastiquer des deux côtés. Sans crainte d’abimer mon traitement de canal. Ou de grimacer de douleurs.

«Le souvenir du bonheur n’est plus du bonheur; le souvenir de la douleur est la douleur encore.»

-George Gordon, Lord Byron

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires