Bruno Gladu devient entraîneur au collégial avec le Boomerang du cégep André-Laurendeau

Par Hélène Gingras
Bruno Gladu devient entraîneur au collégial avec le Boomerang du cégep André-Laurendeau
Bruno Gladu (Photo : Gracieuseté - Marc-André Caron)

Entraîneur de perfectionnement au hockey depuis plus d’une quinzaine d’années, Bruno Gladu dirige également des équipes au secondaire. Il passera à un niveau supérieur en septembre en devenant l’entraîneur-chef de la nouvelle équipe de hockey masculine D2 du cégep André-Laurendeau à LaSalle.

«C’est un beau défi que j’ai bien hâte de relever, se réjouit le résident de Saint-Constant et copropriétaire de la Zone sportive à Delson. C’est aussi un beau lien avec le gym parce que je connais déjà plusieurs jeunes.»

Celui qui était jusqu’à tout récemment à la tête d’équipes de profils de hockey au Collège Jean de la Mennais à La Prairie et à l’école Jacques-Leber à Saint-Constant se plait à l’idée qu’il dirigera des étudiants qui veulent continuer de jouer au hockey tout en poursuivant leurs études.

«Ce sera un peu plus sérieux et professionnel avec des jeunes de 17 à 20 ans, évalue-t-il. Avant les matchs, on présente des vidéos. On tient aussi compte les statistiques, notamment.»

Néanmoins, si le temps lui permet – parce que les parties du Boomerang seront le week-end –, il gardera un lien avec le hockey au secondaire. Idem avec les Étoiles au hockey mineur pour qui il est directeur technique.

«Je suis vraiment chanceux de gagner ma vie en partageant ma passion pour le hockey. Certains jours, j’ai des patins dans les pieds pendant 8 heures.»

-Bruno Gladu

Bruno Gladu a été approché par l’entraîneur-chef du D1 du cégep, Alexandre Dandenault, qu’il connaît bien. Son bagage d’entraineur a fait de lui un candidat de choix. De son côté, M. Gladu ajoute avoir eu un coup de foudre pour les installations de hockey du Boomerang, qu’il considère être de niveau professionnel.

«C’est mieux que dans le junior! Il y a deux chambres, un gymnase, les joueurs ont un uniforme complet… Quand je jouais à Victoriaville [les Tigres], je n’étais pas gâté comme ça!» rapporte l’ex-joueur des Tigres dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Bruno Gladu a aussi joué trois ans en Europe et dans le circuit senior au Québec avant de se consacrer au développement des joueurs, autant de niveau récréatif que professionnel. Il a été le préparateur sportif de Steve Begin, Francis Bouillon et Mathieu Darche, notamment, lorsqu’ils jouaient dans la Ligue nationale.

Bruno Gladu

Une option pour certains joueurs

En tant qu’entraîneur collégial D2 au hockey, son rôle sera de permettre aux joueurs-étudiants non recrutés dans le junior majeur ou le junior AAA à poursuivre la pratique du hockey.

«Beaucoup de joueurs de troisième ou quatrième trio au midget AAA veulent continuer à jouer au hockey, mais ils ne veulent pas aller à l’autre bout du monde ou se retrouver dans le midget AA ou BB, dit-il. C’est une belle opportunité pour eux, puisque le calibre sera bon et dans un univers bien encadré.»

Certains joueurs du D2 du Boomerang pourraient parfois être appelés à évolue avec la formation D1.

La nouvelle équipe compte presqu’une dizaine de joueurs signés et un camp de recrutement est à venir.

 

Dix équipes collégiales D2 masculin

La ligue de hockey collégial masculin division 2 (D2) sera composée de 10 équipes, réparties en deux conférences. Le calendrier comprendra 26 parties, suivies d’un championnat provincial.

Les collèges participants sont:

  • Collège André-Grasset (Phénix)
  • Collège André-Laurendeau (Boomerang)
  • Collège Jean de Brébeuf (Dynamiques)
  • Cégep de Lévis-Lauzon (Faucons)
  • Cégep Limoilou (Titans)
  • Cégep de Rimouski (Pionniers)
  • Cégep de Saint-Laurent (Patriotes)
  • Cégep de Saint-Jérôme (Cheminots)
  • Cégep de Thetford (Filons)
  • Cégep de Victoriaville (Vulkins)

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des